Auteur : Jean-François POUSSARD

Fraude au changement de coordonnées bancaires

Une fraude au changement de coordonnées bancaires a visé les clients d’une société française d’investissement immobilier. L’escroquerie basée sur un nom de domaine cybersquatté a eu pour objectif de détourner sur son propre compte des règlements normalement destinés à la victime.


Étiquettes :

Fermeture d’un site de contrefaçon Yves Saint Laurent

Yves Saint Laurent fait fermer un site internet de vente de contrefaçon. Le nom de domaine litigieux hébergeant le faux site contient la marque de mode YSL associé à Singapour.


Étiquettes : ,

Quand un faux email signé L’Oréal tente de détourner des paiements

Un typosquatting visant L’Oréal a envoyé un faux email pour obtenir des paiements indus vers le compte bancaire d’escrocs. L’Oréal a engagé une procédure extrajudiciaire UDRP pour récupérer ce nom de domaine utilisé afin d’adresser des courriels de phishing.


Étiquettes :

Le nom de la banque BARCLAYS utilisé pour une arnaque à la cryptomonnaie

Une arnaque à la cryptomonnaie a été diffusée via un nom de domaine cybersquattant la banque BARCLAYS. Une victime a perdu 75 000 $ dans ce faux investissement en cryptomonnaie.


Étiquettes : ,

Fraude aux entreprises : 900 000 € détournés lors d’une usurpation d’identité

Une usurpation d’identité par mail a détourné 900 000 € lors d’une fraude visant des entreprises dans le domaine de la construction.


Étiquettes :

De fausse hormone de croissance vendue sur internet

L’entreprise pharmaceutique Pfizer récupère un nom de domaine vendant de fausse hormone de croissance sur le web. Le site internet litigieux contient GENOTROPIN, soit la marque de son produit pharmaceutique d’hormone de croissance.


Étiquettes : ,

Un typosquatting au service d’une tentative de détournement de fonds

Une tentative de détournement de fonds a visé une entreprise de télécommunications. La fraude a été menée via un nom de domaine typosquatté récupéré en procédure UDRP par la marque ciblée.


Étiquettes :

Contrefaçon de jouets de la marque LEGO

Les jouets LEGO viennent d’obtenir la fermeture d’un réseau de six sites internet vendant de la contrefaçon. La marque obtient le transfert des noms de domaine contrefaits en remportant une procédure extrajudiciaire UDRP.


Étiquettes : ,

Un faux site bancaire tente de se faire passer pour le Groupe BPCE

Un nom de domaine reprenant la marque BPCE exploite un faux site en prétendant être lié au groupe bancaire. Le Groupe entame une UDRP pour le récupérer.


Étiquettes : ,

Un site de contrefaçon de vêtements fermé par la marque Volcom

La marque lifestyle Volcom fait fermer un site web vendant de la contrefaçon de ses vêtements. La fausse boutique a été accessible via un nom de domaine cybersquattant la marque.


Étiquettes : ,