Cybersquatting Nom Domaine Vêtements BA&SH

Contrefaçon de vêtements BA&SH

Publié le jeudi 19 mars 2020 par Quentin GARRAUD

La marque de vêtements pour femme BA&SH récupère juridiquement un nom de domaine cybersquatté pour vendre de la contrefaçon.

BA&SH est une société française de prêt-à-porter féminin et d’accessoires de mode. L’entreprise détient plusieurs marques enregistrées. BA&SH est propriétaire d’une marque française enregistrée à l’INPI le 1er août 2006. Elle a aussi une marque européenne déposée le 10 février 2012.

L’adresse litigieuse a été enregistrée le 21 août 2019 chez le bureau d’enregistrement de noms de domaine NameSilo, soit postérieurement aux marques protégées.

Nul doute que Le nom de domaine squatté <bashrobeuk.com> présente une forte similitude avec les marques commerciales BA&SH.

Notons que l’esperluette (« & ») n’est pas un caractère valide dans un nom de domaine.

L’ajout du duo de termes descriptifs « robe » et du code pays « uk » vise à améliorer le référencement naturel de cette boutique de contrefaçon de vêtements BA&SH.

Pour détecter ce cybersquatting de nom de domaine, la surveillance de marque doit détecter les dépôts contenant la marque BASH sans le « et » commercial.

Les solutions anti-contrefaçon utilisent des softs de surveillance de nom de domaine pour détecter la vente de faux.

Boutique de contrefaçon de vêtements BA&SH

Le site internet associé au nom de domaine contesté propose illégalement des produits sous les marques de commerce BA&SH.

D’après la marque, le nom de domaine contesté est utilisé avec mauvaise foi. Il imite effectivement son site web authentique.

Le titulaire du nom de domaine cybersquatté n’a pas répondu à la procédure extrajudiciaire « UDRP ». Cependant, le centre de résolutions de litiges de l’OMPI a reçu un mail de la personne nommée comme titulaire du nom de domaine. De toute évidence, la personne a été victime d’un vol d’identité pour procéder à l’achat du nom de domaine.

Dans ces conditions, l’expert de l’OMPI ordonne le transfert du nom de domaine squatté à BA&SH.

Il y a en effet mauvaise foi. Le faux site web commercialisait le même type de vêtements que BA&SH sans l’autorisation de cette dernière.

Le Cabinet Bouchara & Avocats, spécialisé en Propriété Industrielle, représentait la marque BA&SH, dans cette procédure extrajudiciaire.

Les Avocats du Cabinet Bouchara sont à Paris et à Lyon. Le Cabinet Bouchara est reconnu pour son expertise en matière de droit de la propriété intellectuelle, des données personnelles et des nouvelles technologies.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Faux vêtements marque yoga Lululemon

Contrefaçon contre la marque de vêtements de yoga Lululemon

Le monde du yoga n’échappe pas à la vente de contrefaçon. De faux vêtements de la marque Lululemon ont été vendus via des noms de domaine cybersquattés.


Étiquettes : ,

Contrefaçon de Faux vêtements KITON

Faux vêtements KITON

Un nom de domaine cybersquatté vend de faux vêtements de la marque KITON. La boutique de contrefaçon est accessible via un site web reprenant la marque KITON et le terme « clothing » (vêtements en français). Dans cette procédure extrajudiciaire « UDRP », le plaignant est l’entreprise italienne Ciro Paone fondée en 1968 à Naples. La société se consacre […]


Étiquettes :

Site de stylos Montblanc contrefaits

De faux stylos Montblanc vendus sur un site de contrefaçon

Une boutique en ligne de contrefaçon a vendu de faux stylos Montblanc. La marque a choisi la procédure extrajudiciaire PARL EXPERT pour récupérer le nom de domaine litigieux déposé en .FR qui a hébergé le site contrefait.


Étiquettes : ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap