O’Neill contrefaçon

La stratégie d’O’Neill face à la déferlante de contrefaçon

Publié le vendredi 29 septembre 2023 par Jean-François POUSSARD

La marque de « surfwear » O’Neill remporte plusieurs « UDRP » consolidées contre des sites de contrefaçon.

O’Neill fournit des produits sous sa marque pour des activités de surf, de ski et de loisirs. Son nom vient de son fondateur Jack O’Neill. En 1952, il ouvre un magasin de surf dans un garage à San Francisco à proximité de la plage favorite des surfeurs de la ville pour y vendre ses premières combinaisons.

De nos jours, O’Neill propose des produits pour un large panel de sportifs (surf, snowboard, wakeboard, kitesurf, ski nautique, plongée, ski). La marque propose aussi une gamme de vêtements sportswear destinée à un public plus large.

Par ailleurs, l’entreprise a établi ses droits sur la marque O’NEILL en enregistrant la marque auprès de plusieurs offices nationaux.

Cependant, plusieurs réseaux de contrefaçon ciblent O’Neill. En conséquence, la marque a utilisé des procédures extrajudiciaires pour faire fermer des sites contrefaits. Ces sites de contrefaçon O’Neill sont hébergés sur des noms de domaine cybersquattant la marque.

Faux site internet O'Neill

Produits O’Neill contrefaits

Ces derniers mois, O’Neill a notamment remporté trois décisions « UDRP ». Elle a ainsi gagné la procédure FA2305002044463 contre 27 noms de domaine, la FA2302002032511 contre 9 noms ou la FA2210002014749 contre 6 noms.

O’Neill surfe sur la consolidation « UDRP » face à la contrefaçon

Dans ces trois litiges, O’Neill a eu affaire à des titulaires différents dans chaque décision. Néanmoins, les règles « UDRP » permettent d’utiliser une seule procédure dans ce cas particulier.

Une seule procédure administrative est autorisée quand elle concerne plusieurs noms de domaine avec des propriétaires différents. C’est le cas s’il existe des arguments raisonnables et des preuves d’un contrôle effectif par une personne ou une entité.

Dans ces décisions, il existe une multitude de points communs qui indiquent une propriété ou un contrôle commun.

De plus, les réseaux de contrefaçon O’Neill ont proposé des versions contrefaites des vêtements de la marque à vendre.

Les contrefacteurs utilisent la célèbre marque O’Neill pour semer la confusion chez les utilisateurs et créer une impression d’association avec la marque. Ils le font avec des noms de domaine ciblant la France ou les francophones comme <soldesoneill.com> ou <oneill-france.com>.

Faux site web O’Neill

Site contrefaçon O’Neill

Ces trois « UDRP » consolidées ont confirmé que les contrefacteurs ont enregistré et utilisé les noms de domaine de mauvaise foi. Les faux sites perturbent les activités d’ O’Neill.

En effet, ils utilisent les noms de domaine se faire passer pour O’Neill tout en proposant de vendre des produits contrefaits


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

arnaque franchise subway

Le site pour obtenir une franchise SUBWAY est une arnaque

Avoir une franchise SUBWAY et se lancer dans la restauration ? C’est la promesse d’un faux site reprenant la marque derrière laquelle se cache une arnaque de type phishing.


Étiquettes :

sézane boutique en ligne

Sézane face aux fausses boutiques en ligne

La marque de prêt-à-porter féminin Sézane gagne plusieurs procédures extrajudiciaires « UDRP » contre de fausses boutiques en ligne opérées en Chine.


Étiquettes : ,

anti contrefaçon puma

Puma multiplie les actions anti contrefaçon sur le web

PUMA vient de remporter trois procédures extrajudiciaires UDRP anti contrefaçon contre plusieurs noms de domaine cybersquattant la marque d’articles de sport.


Étiquettes : , ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap