Vêtements enfants IDO

Un site contrefait les vêtements pour enfants IDO

Publié le jeudi 30 novembre 2023 par Jean-François POUSSARD

Les vêtements pour enfants IDO gagnent une procédure extrajudiciaire « UDRP » contre un faux site web hébergé sur un nom de domaine cybersquatté.

Miniconf est une société italienne créée en 1973 et. Depuis sa création, elle produit, promeut et distribue des articles de mode et des accessoires pour enfants dans le monde entier.

L’entreprise a une stratégie multimarque. A ce titre, elle exploite et propose à la vente ses vêtements pour enfants sous les marques distinctes SARABANDA, MINIBANDA, I DO (ou IDO) et DODIPETTO.

La firme produit environ 7 millions de vêtements par an. Ils sont distribués dans environ 2 500 magasins à travers le monde. Ainsi, la société est classée 5ème en Italie. Elle est 10ème au niveau mondial dans le secteur des vêtements pour enfants.

La marque I DO a été enregistrée pour la première fois par Miniconf en Europe le 10 décembre 2007. Elle a ensuite fait l’objet de nombreux enregistrements dans le monde entier.

De même, l’entreprise possède également un site Internet « www.ido.it ». Elle le détient depuis le 11 avril 2005.

Cependant, un contrefacteur chinois a enregistré le nom de domaine litigieux<idokids.com> le 7 juillet 2022.

Dans ces conditions, les vêtements pour enfants IDO ont engagé une procédure extrajudiciaire « UDRP » numéro D2022-4523 devant l’OMPI.

Les photos originales des vêtements pour enfants IDO copiées

Dans le cas présent, l’ajout du terme « kids » (enfants en anglais) n’empêche pas de constater une similitude prêtant à confusion entre le nom de domaine litigieux et la marque.

De plus, le cybersquatteur a décidé de créer un site web mettant en évidence la IDO. Il copie le design du site officiel et propose à la vente des produits sous la marque italienne.

Ainsi, il reprend un logo similaire à celui de IDO. Le site est conçu de manière similaire au vrai site pour faire croire aux internautes qu’ils accèdent réellement au site officiel IDO.

Le faux site reprend même des photos de la campagne originale des vêtements pour enfants IDO.

Ainsi, il propose à la vente des vêtements de la collection printemps/été et automne/hiver 2022/2023.

Dans ces conditions, il vise évidemment à inciter les utilisateurs, qui ne remarquent pas les différences mineures entre le site Web et l’URL, à acheter des articles.

Il le fait afin d’attirer intentionnellement les internautes en créant un risque de confusion avec la marque quant à la source du site et de ses produits. En conséquence, le nom de domaine litigieux a été enregistré et utilisé de mauvaise foi.

Le secteur de la mode pour enfants n’échappe pas à la contrefaçon. Bonpoint, Okaidi, Petit Bateau ou Tape À l’œil (TAO) ont déjà été victime de faux sites reprenant le nom de leur marque.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

contrefaçon Amina Muaddi

Amina Muaddi lutte contre la contrefaçon

La marque de mode Amina Muaddi enchaîne les victoires en procédure extrajudiciaire UDRP contre des sites vendant de la contrefaçon de ses produits.


Étiquettes : , ,

fausses boutiques nespresso

Nestlé fait fermer de fausses boutiques Nespresso

Plusieurs fausses boutiques en ligne ont proposé à la vente des machines à café et des dosettes NESPRESSO à des prix réduits. Nestlé a engagé une procédure extrajudiciaire « UDRP » consolidée contre ce réseau important de faux produits.


Étiquettes : ,

usurpation d’identité magasins U

Un escroc usurpe l’identité des magasins U pour frauder leurs fournisseurs

Un nom de domaine cybersquatté a été utilisé lors d’une usurpation d’identité visant les magasins U. La Coopérative U Enseigne remporte une procédure extrajudiciaire « UDRP » suite à cet abus. Le nom de domaine <systeme-u-coop.com> a été utilisé pour envoyer des e-mails frauduleux se faisant passer pour les magasins U en vue de frauder […]


Étiquettes :

Share via
Copy link
Powered by Social Snap