Faux vêtements Superdry

Des sites de contrefaçon Superdry fermés

Publié le vendredi 21 janvier 2022 par Jean-François POUSSARD

Un réseau de sites internet de contrefaçon de la marque Superdry a fermé suite à une action extrajudiciaire « UDRP » consolidée.

La marque britannique de prêt-à-porter mixte Superdry a été fondée en 2003 par Julian Dunkerton et James Holder. A l’époque, James Holder avait déjà fondé la marque Bench. Avec Julian Dunkerton, il crée en 2003 la nouvelle marque Superdry au sein de leur groupe SuperGroup.

Les vêtements de style américain se distinguent en reproduisent des textes en caractères japonais.

Au fil des ans, les activités de la marque de mode se sont considérablement développées. A cet égard, l’entreprise compte plus de 635 magasins vendant des vêtements et accessoires dans 62 pays différents. La société combine cela avec une activité de commerce électronique. A ce titre, le site web lié au nom de domaine officiel <superdry.com> commercialise ses produits dans plus de 215 pays.

Le groupe britannique détient un portefeuille de marques pour SUPERDRY ; à la fois des marques verbales et des marques figuratives.

La marque a constaté la création de noms de domaine litigieux respectivement le 10 mars 2020 (pour <superdry.cc>) et le 15 mai 2020 (pour <superdryclothing.com>). Les noms de domaine proposent à la vente des vêtements de contrefaçon SUPERDRY.

Des chinois à la tête du réseau de contrefaçon Superdry

Les deux noms de domaine ont des titulaires différents. Cependant, la marque a engagé une action extrajudiciaire « UDRP » D2021-1185 consolidée. En effet, les sites internet vers lesquels les noms de domaine litigieux renvoient ont tous deux un contenu commun très similaire.

De surcroît, tous deux utilisent le même serveurs de noms et la même adresse IP. De plus, les deux noms de domaine litigieux ont été enregistrés auprès du même bureau d’enregistrement. Enfin, les propriétaires enregistrés des deux noms de domaine litigieux sont tous deux basés à Guangzhou, en Chine.

Les deux noms de domaine litigieux dirigent vers des sites de commerce électronique actifs. Plus précisément, ils affichent bien en évidence le logo SUPERDRY.

Ils proposent alors à la vente des produits de marque de contrefaçon SUPERDRY non autorisés. Dans ce cas, ils utilisent de manière visible le texte et les photos de la marque, violant ainsi également ses droits d’auteur.

Il faut aussi dire que les contrefacteurs fournissent des informations trompeuses sur les sites litigieux. Ils prétendent être SUPERDRY, ou être au moins en relation avec la marque, notamment dans la rubrique « À propos de Superdry ».

En conclusion, le titulaire des sites de contrefaçon Superdry tente de les faire passer comme des sites officiels exploités par la marque.

En conséquence, les contrefacteurs utilisent les noms de domaine de mauvaise foi, afin de profiter indûment des marques de Superdry à des fins commerciales.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Typosquatting nom de domaine usurpation identité VEOLIA

Usurpation de l’identité de VEOLIA

Un nom de domaine typosquatté a été utilisé dans le cadre d’une usurpation de l’identité de Veolia. Des mails émanant de l’adresse squattée ont réclamé le paiement de sommes indues.


Étiquettes :

Nom de domaine typosquatté Phishing

Un typosquatting utilisé dans une opération de phishing

Le typosquatting est l’écriture d’une marque avec une faute d’orthographe dans un nom de domaine. Il peut être utilisé de façon malveillante comme pour une opération de phishing.


Étiquettes : ,

Faux pistolet RUGER

Fermeture d’une boutique de faux pistolet

La contrefaçon vise également les armes à feu. De faux pistolet de la marque Ruger ont été commercialisés via un nom de domaine cybersquatté.


Étiquettes :

Share via
Copy link
Powered by Social Snap