Athletic Propulsion Labs (APL)

Les victoires anti contrefaçon de Athletic Propulsion Labs (APL)

Publié le lundi 13 mars 2023 par Jean-François POUSSARD

Athletic Propulsion Labs (APL) remporte en l’espace de moins de six mois deux procédures extrajudiciaires « UDRP » contre un même réseau de contrefaçon de fausses chaussures.

L’entreprise Athletic Propulsion Labs est une société américaine qui produit des chaussures et des vêtements de sport sous les marques APL et ATHLETIC PROPULSION LABS.

La firme maintient l’enregistrement de la marque APL auprès de plusieurs autorités. C’est le cas au Canada, en Chine, en Union européenne ou à l’Office des brevets et des marques aux États-Unis (USPTO).

Basé à Los Angeles, APL (Athletic Propulsion Labs) a été fondé en mars 2009, par des jumeaux fondateurs Adam et Ryan Goldston. Ils ont alors seulement 22 ans. Il s’agit d’anciens athlètes collégiaux sportifs, jouant à la fois au basketball et au football.

Aujourd’hui, APL est mondialement reconnu comme un leader mondial des chaussures et vêtements de sport pour hommes et femmes. Enracinée dans la technologie et l’innovation, APL est, d’après son site internet, « à l’avant-garde des chaussures de performance depuis l’introduction de la chaussure de basketball Concept 1 dotée de la technologie révolutionnaire Load N’ Launch®, conçue pour augmenter instantanément le saut vertical ».

En conséquence, la Concept 1 est devenue la première chaussure interdite par la NBA. Elle l’a été pour des raisons de performances en « fournissant un avantage concurrentiel indu » au porteur. À partir de juin 2014, la société a été la pionnière du « segment de performance de luxe » du marché des chaussures de sport. C’est notamment le cas avec le lancement de ses chaussures de course et d’entraînement pour hommes et femmes.

25 noms de domaine vendant de fausses chaussures Athletic Propulsion Labs (APL)

La marque a remporté récemment deux procédures extrajudiciaires « UDRP » consolidées. Elle l’a fait contre plusieurs noms de domaine détenus par des titulaires différents.

Dans une première décision FA2205001995667 de juin 2022, Athletic Propulsion Labs (APL) a prouvé que les entités qui contrôlent les noms de domaine en cause sont effectivement contrôlées par la même personne et/ou entité, qui opère sous plusieurs pseudonymes.

En effet, Athletic Propulsion Labs a démontré que chacun des 14 noms de domaine incorpore la marque APL ou ATHLETIC PROPULSION LABS associée à un terme géographique, au terme « sale » ou « shoes ». De plus, chacun des sites sont des copies du propre site de la marque. Enfin, la majorité des noms de domaine ont un titulaire basé à Kuala Lumpur en Malaisie. Il faut aussi souligner que tous les noms de domaine ont été enregistrés entre octobre 2021 et janvier 2022

Le réseau de contrefacteurs a enregistré et utilise les noms de domaine litigieux de mauvaise foi. Ils perturbent les activités de Athletic Propulsion Labs (APL). Ils le font pour le propre gain commercial des contrefacteurs en se faisant passer pour la marque.

En fait, le contracteur se fait passer pour APL en proposant des chaussures. Des chaussures que les utilisateurs s’attendaient à trouver sur le propre site de la marque.

Contrefaçon et phishing

Dans une autre procédure FA2209002013603 rendue en novembre 2022, Athletic Propulsion Labs (APL) a rencontré un cas similaire.

Dans ce cas, les 11 noms de domaine contestés sont utilisés de manière similaire et sont tous formés en combinant les marques de l’entreprise avec des termes géographiques, les termes « shoes » ou « sale ».

Les informations WHOIS répertorient le titulaire comme « Client Care / Web Commerce Communications Limited ». Cette société est régulièrement impliquée dans des réseaux de contrefaçon de chaussures.

chaussures Athletic Propulsion Labs (APL)

baskets Athletic Propulsion Labs (APL)

De plus, le contrefacteur utilise les noms de domaine litigieux dans le cadre d’un stratagème de phishing. L’utilisation d’un nom de domaine contesté pour se livrer à l’hameçonnage démontre la mauvaise foi du titulaire

Une capture d’écran de l’un des faux sites de contrefaçon permet aux utilisateurs de saisir leur nom et leur adresse e-mail. D’après la marque Athletic Propulsion Labs (APL), il utilise ainsi les noms contrefaits pour hameçonner frauduleusement des informations.

En l’espèce,:

(i)                  le réseau de contrefaçon a enregistré pas moins de onze noms de domaine construits sur les marques d’APL,

(ii)                l’entreprise américain dispose d’une marque distinctive et notoire, enregistrée dans le monde entier,

(iii)               le contrefacteur n’a pas répondu à la plainte « UDRP »,

(iv)               le fraudeur cache sa véritable identité.

Par conséquent, il a enregistré et utilise les noms de domaine contestés de mauvaise foi.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

phishing Crédit Mutuel DSP2

Une vague de phishing DSP2 vise le Crédit Mutuel

De faux mails signés du Crédit Mutuel sont utilisés pour une campagne de phishing liée à la DSP2. Depuis plusieurs mois, les messages d’hameçonnage au sujet de la sécurité des comptes bancaires sur internet lié à la mise en place de la deuxième Directive européenne sur les Services de Paiements (DSP2) se multiplient. D’après Cybermalveillance.gouv.fr, […]


Étiquettes : ,

ContrefaçoFausses cigarettes électroniques JUUL

Vente de cigarettes électroniques JUUL non autorisées

Le National Arbitration Forum a rendu une décision dans un litige de cybersquatting de noms de domaine. Le nom de domaine vendait de la contrefaçon de cigarettes électroniques JUUL. Le plaignant est la société américaine JUUL Labs. L’entreprise a une activité de vente de vaporisateurs de cigarettes électroniques avec ses accessoires. Le requérant détient un […]


Étiquettes :

Marque Victoria Beckham

Victoria Beckham défend sa marque contre la contrefaçon

Fausses chaussures, lunettes ou vêtements, la marque de mode de Victoria Beckham est régulièrement contrefaite sur internet. La femme d’affaires a décidé de se défendre !


Étiquettes : , ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap