hameçonnage site armes à feu

Un faux site d’armes à feu hameçonne ses clients

Publié le jeudi 17 novembre 2022 par Jean-François POUSSARD

Un site d’hameçonnage a visé la marque américaine d’armes à feu Marlin. Le site de phishing a collecté les données personnelles et financières des clients pour les arnaquer.

La marque d’armes à feu a reçu plusieurs plaintes de clients concernant ces stratagèmes d’hameçonnage sur ces sites web frauduleux. Plusieurs consommateurs ont été arnaqués, croyant à tort que les sites étaient authentiques et qu’ils achetaient des produits Marlin.

Sturm, Ruger & Co. est l’un des principaux fabricants d’armes à feu des États-Unis. En novembre 2020, la société a acquis tous les actifs de la Marlin Firearms Company auprès de la Remington Outdoor Company. L’entreprise a notamment racheté tous les droits de propriété intellectuelle dont les marques Marlin. Elle revendique des droits sur la marque MARLIN par le biais de son enregistrement aux États-Unis en 1906.

Marlin Firearms trouve ses racines en 1870. John M. Marlin démarre alors ses activités à New Haven, dans le Connecticut. Dès lors, il commencé à fabriquer sa propre gamme de revolvers.

Depuis lors, Marlin a produit des centaines de modèles d’armes à feu. La société vend notamment des pistolets, des fusils de chasse, des carabines et diverses armes à feu pour les États-Unis et les armées internationales.

A l’heure actuelle, la marque MARLIN est leader sur le marché des carabines à levier. En 2019, elle a fabriqué plus de 100 000 fusils.

Deux sites d’hameçonnage visant la marque d’armes à feu MARLIN

Cependant, deux tiers distincts ont enregistré deux noms de domaine litigieux <marlinfirearmstore.com> et <marlinfirearmsusa.com>.

Pourtant, la marque a consolidé sa procédure extrajudiciaire UDRP numéro FA2202001983764 en prouvant que les noms de domaine litigieux sont sous contrôle commun.

Parmi les indices retenus pour consolider la plainte, il a été retenu que les noms :

(1) ont été enregistrés à quatre mois et demi d’intervalle ;

(2) ont été enregistrés auprès du même service de confidentialité et du même bureau d’enregistrement ;

(3) s’écrivent par la même entame « marlinfirearms____.com » ;

(4) se livrent à des activités frauduleuses identiques en utilisant des mises en page de sites Web similaires ; et

(5) ont le même numéro de téléphone de contact.

Dans ces conséquences, cela suffit pour constater que les noms de domaine ont été enregistrés par le même titulaire malgré des propriétaires différents sur le whois.

Vol de données bancaires suite au prétendu achat d’arme à feu

Les noms de domaine litigieux sont identiques ou prêtent à confusion avec la marque MARLIN. En effet, ils incorporent la marque dans son intégralité. Ils y ajoutent simplement les termes génériques ou descriptifs comme « firearm » et « store » ou « usa ».

La marque n’a pas autorisé le cybersquatteur à utiliser la marque MARLIN. De plus, le fraudeur n’utilise pas les noms de domaine contestés dans le cadre d’une offre de bonne foi de biens et de services ou d’une utilisation légitime non commerciale ou équitable.

En effet, les faux sites web d’armes à feu tentent de tromper les utilisateurs sur l’association et l’affiliation entre eux et Sturm, Ruger & Co. en affichant la marque et le logo de Marlin.

Ils prétendent accepter le paiement des produits via le réseau de paiement numérique Zelle. Zelle interdit cependant explicitement d’utiliser ses services pour envoyer ou recevoir de l’argent lié à « des armes à feu, des munitions ou d’autres armes ».

Le fraudeur tente d’attirer des utilisateurs à des fins commerciales en se faisant passer Marlin sur les faux sites d’armes à feu. Il les utilise dans un stratagème de phishing pour collecter des informations personnelles et financières des clients afin de les arnaquer.

La firme Sturm, Ruger & Co a déjà gagné d’autres procédures extrajudiciaires contre ce type de site. Elle a notamment fait fermer un site vendant de faux pistolets prétendument de la marque Ruger, cf notre article.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Arnaque fausse offre emploi Spotify

Arnaque à la fausse offre d’emploi chez Spotify

A partir du nom de domaine cybersquatté , un escroc a mis en place une arnaque à la fausse offre d’emploi chez le service de streaming Spotify.


Étiquettes : , ,

Société victime d'hameçonnage

Entreprise victime de phishing : le cas La Fournée Dorée

Une nouvelle entreprise française a été victime de « phishing ». Des mails ont usurpé l’identité de la marque de viennoiseries « La Fournée Dorée » pour détourner des sommes substantielles.


Étiquettes : ,

Sac Fendi contrefaçon

Faux sac Fendi à vendre à un prix irréaliste sur un site web contrefait

Un nom de domaine cybersquatté a vendu de faux sacs de la marque FENDI à des prix trop bas pour être vrais. La marque engage une UDRP contre ce faux site.


Étiquettes : ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap