Faux jouets Lego

Contrefaçon de jouets de la marque LEGO

Publié le mardi 16 février 2021 par Jean-François POUSSARD

Les jouets LEGO viennent d’obtenir la fermeture d’un réseau de six sites internet vendant de la contrefaçon. La marque obtient le transfert des noms de domaine contrefaits en remportant une procédure extrajudiciaire UDRP.

Le vente de jouets contrefaits sur internet a de quoi faire perdre sa candeur à plus d’un internaute faisant son shopping. Jusqu’ici, notre site a traité de vente de faux jouets Disney ou Pokémon. Encore une fois, les contrefacteurs visent une marque de jouets ici contre LEGO.

La société danoise est surtout connue pour la conception et la production d’une gamme de jouets pour enfants, mais aussi appréciée par des personnes plus âgées. Plus précisément, l’entreprise commercialise des jouets constitués de briques en plastique imbriquées.

Des tiers ont reconnu LEGO comme une marque notoire.

Par ailleurs, la société possède plus de 5 000 noms de domaine contenant le mot « lego ».

L’entreprise détient aussi de nombreux enregistrements de marques pour LEGO.

Une surveillance de marque parmi les nouveaux dépôts de noms de domaine a détecté une série d’enregistrements suspects.

Les noms de domaine <frlego.com> et <legosoldes.com> ont été déposés le 8 juin 2020 par un premier défendeur. Le nom de domaine <legospielzeug.com> a été enregistré le 16 juin 2020 par un second propriétaire. Les noms de domaine <deslego.com> et <spain-lego.com> ont eux été achetés le 1er juillet 2020 par une troisième personne. Enfin, un dernier nom de domaine <italylego.com> a été déposé le 1er juillet 2020 par un quatrième titulaire.

Un réseau de contrefaçon de jouets LEGO

Une procédure extrajudiciaire UDRP permet de récupérer plusieurs noms de domaine cybersquattés si la marque prouve qu’il s’agit d’un même réseau.

Dans ce cas, les noms de domaine ont été enregistrés dans le même délai d’un mois. Cinq des six noms de domaine ont résolus sur des sites web quasi identiques. Ils ont d’ailleurs reproduit une grande partie du même contenu (quoique dans des langues différentes) avec des photographies identiques.

Chaque site internet comprend des pages « Contactez-nous » pratiquement identiques avec des pieds de page communs. Enfin, la même société d’hébergement web accueille les noms de domaine litigieux.

Face à ce faisceau d’indices, le centre d’arbitrage estime que, selon la prépondérance des probabilités, les noms de domaine sont soumis à un contrôle commun. Ainsi, la plainte UDRP a pu être consolidée.

Les noms de domaine litigieux affichent bien en évidence la marque LEGO sur les faux sites web.

Chaque site prétend offrir à la vente des produits Lego. Cependant, il s’agit de produits contrefaits qui sont en concurrence avec les jouets de Lego.

Pour toutes ces raisons, LEGO remporte logiquement sa procédure UDRP.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Hameçonnage Espace Client AXA

L’espace client d’AXA copié pour une campagne de phishing

Un stratagème sophistiqué de phishing a attaqué l’espace client d’AXA. Les fraudeurs ont copié l’extranet client de l’assureur pour transférer de l’argent volé à leurs victimes.


Étiquettes : ,

ContrefaçoFausses cigarettes électroniques JUUL

Vente de cigarettes électroniques JUUL non autorisées

Le National Arbitration Forum a rendu une décision dans un litige de cybersquatting de noms de domaine. Le nom de domaine vendait de la contrefaçon de cigarettes électroniques JUUL. Le plaignant est la société américaine JUUL Labs. L’entreprise a une activité de vente de vaporisateurs de cigarettes électroniques avec ses accessoires. Le requérant détient un […]


Étiquettes :

Cybersquatting Montblanc

MONTBLANC récupère un domaine vendant de la contrefaçon

Un nom de domaine associant la marque MONTBLANC à « India » (Inde en anglais) vend de la contrefaçon. L’entreprise récupère le nom de domaine cybersquatté via une procédure extrajudiciaire « UDRP » rendue par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). La cime du Mont-Blanc est accessible aux contrefacteurs. Comme on pouvait s’y attendre, […]


Étiquettes :

Share via
Copy link
Powered by Social Snap