Fraude DPD

Un site de phishing vise DPD

Publié le jeudi 19 mai 2022 par Jean-François POUSSARD

Un site de phishing s’est attaqué à l’entreprise de transport DPD. Un nom de domaine cybersquattant la marque a servi dans cette escroquerie.

DPDgroup International Services GmbH & Co est une entreprise allemande qui fournit des services postaux et de livraison internationaux depuis 1977.

La société dispose de 32 000 points de retrait dans 230 pays différents. Le sigle DPD est l’acronyme des mots anglais : « Dynamic Parcel Distribution ».

L’entreprise de transport et livraison à l’international de colis détient de nombreux enregistrements de marques qui incluent DPD dans divers pays. Elle détient notamment un enregistrement de marque de l’Union européenne de 2009. La société possède aussi un enregistrement de marque internationale de 2001.

En complément, l’entreprise possède également le nom de domaine <dpd.com> enregistré le 20 mars 1991. Elle détient et d’autres noms de domaine qui incluent « dpd », tels que <dpd.asia>, <dpd.biz>, <dpd.ch> et bien d’autres.

Un escroc a déposé le nom de domaine litigieux <dpdglobaldelivery.com> le 14 avril 2021.

L’adresse URL contestée présente une similitude prêtant à confusion avec la marque DPD sur laquelle la société a des droits.

DPD en alerte face aux fraudes de type « phishing »

Le nom de domaine litigieux reprend la marque DPD dans son intégralité avec l’ajout des mots « global » et « delivery ». Ces termes additionnels n’empêchent pas de constater une similitude prêtant à confusion entre le nom de domaine litigieux et la marque.

La surveillance de noms de marques courts parmi les noms de domaine s’appréhende de façon particulière. Il faut souligner qu’une marque courte génère beaucoup plus de résultats qu’une marque composé de dix caractères par exemple.

Dans ce cas de phishing contre DPD, la marque a sollicité les avocats de FIDAL pour résoudre ce litige D2021-2574.

Le site web auquel le nom de domaine litigieux résout copie le site internet de DPD.

Le fraudeur utilise délibérément l’identité de DPD pour créer de la confusion avec la marque afin de crédibiliser ses opérations d’escroquerie et de phishing.

Le transporteur est régulièrement victime de phishing visant sa marque DPD. Il a publié sur son site officiel une page officielle dédiée aux fraudes.

Il est vrai que les arnaques à la livraison de colis se multiplient ces derniers temps. Les victimes reçoivent de plus en plus de SMS ou mail nous indiquant l’échec d’une livraison.

Un lien redirige souvent sur une page d’hameçonnage. L’internaute communique alors ses données personnelles aux escrocs. Les arnaqueurs récupèrent aussi des données financières quand ils arrivent à convaincre leurs victimes de payer par exemple les frais de port pour la réexpédition.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Site Phishing OnlyFans

Un site de phishing collecte les identifiants des utilisateurs d’OnlyFans

OnlyFans victime d’un site de phishing. Les utilisateurs trompés saisissent leurs identifiants de connexion sur le faux site dans une tentative d’hameçonnage apparente.


Étiquettes :

Cybersquatting boutique de faux vêtements AGNES B

Vente de contrefaçon de vêtements AGNES B

Un nom de domaine cybersquatté exploite un site de vente de contrefaçon de vêtements AGNES B. La marque de vêtements et accessoires de prêt-à-porter pour hommes et femmes engage une procédure extrajudiciaire UDRP pour le récupérer. Rappelons qu’AGNES B. dispose d’un large réseau de points de vente haut de gamme. L’entreprise exploite le nom de […]


Étiquettes :

Business Email Compromise (BEC)

Un « Business Email Compromise (BEC) » s’attaque à un fonds d’investissement

Un nom de domaine typosquattant le fonds d’investissement MIROVA a été utilisé lors d’une attaque par « Business Email Compromise (BEC) ». Un « Business Email Compromise (BEC) » est une attaque de phishing. Dans ce cas, un fraudeur tente de se faire passer pour une personne bien connue d’un employé afin, par exemple, de lui faire virer des […]


Étiquettes : ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap