Fausse boutique de jouets DISNEY

Publié le mars 2, 2020

Disney récupère un nom de domaine cybersquatté exploité pour une fausse boutique de jouets.

Le nom de domaine litigieux contient la marque déposée DISNEY sans autorisation. De surcroit, le nom de domaine est apparemment utilisé pour promouvoir la vente de marchandises contrefaites.

Disney est un groupe de divertissement opérant dans de nombreux secteurs d’activités. La société détient de nombreuses marques dans le domaine du cinéma et des médias (internet, journaux, radios, télévision).

L’entreprise opère aussi dans le tourisme avec ses parcs d’attractions proposant de la restauration rapide. Ses parcs sont entourés d’hôtels proposant des services variés comme des bar à vins ou la location de salle de réunion.

DISNEY commercialise une pléthore de produits dérivés de ses nombreuses productions. Ses boutiques vendant des jouets, des jeux vidéo mais aussi des vêtements (même des bottes, etc.).

Peu importe son âge, tout le monde connaît Disney. La marque fait l’objet d’enregistrements de marques de longue date aux États-Unis ou en Chine. En effet, c’est un titulaire chinois qui a procédé à l’achat du nom de domaine contrefaisant. Le cybersquatteur a enregistré le nom de domaine contesté en juin 2017.

La fausse boutique de jouets Disney a ciblé la France

Mentionnons que la marque est aussi protégée en France. Comme le souligne la décision extrajudiciaire UDRP remportée par Disney, le nom de domaine est utilisé pour un site web en langue française. On retrouver d’ailleurs des mentions comme « Disney Pas Cher » ou « Profitez encore plus du carnaval ».

La fausse boutique de jouets Disney affiche ses différentes marques. Le site de contrefaçon de jouets imite également l’apparence de la boutique officielle ShopDisney.com.

Le site pirate prétend offrir ce qui semble être des produits Disney à vendre alors qu’il s’agit de contrefaçon.

Il n’est pas évident pour l’internaute de faire le tri entre les vrais et les faux jouets Disney.

Cette fausse boutique de jouets Disney propose par exemple d’acheter un duo de peluches Mickey et Minnie.

Dans sa plaidoirie, Disney affirme que le faux site de contrefaçon est utilisé pour tromper les internautes. C’est ainsi que le nom de domaine contrefaisant essaie d’obtenir les numéros de cartes de crédit ou d’autres données personnelles des acheteurs trompés.

Comme on pouvait s’y attendre, Disney remporte la décision UDRP. Le nom de domaine litigieux <shops-disney.com> est similaire à sa marque DISNEY. De plus, le cybersquatteur n’a pas de droits ou d’intérêts légitimes sur le nom de domaine cybersquatté. Enfin, le nom de domaine frauduleux a été enregistré et est utilisé de mauvaise foi.

Pour surveiller sa marque et sa lutte anti-contrefaçon, Disney utilise un soft détectant les noms de domaine reprenant son nom.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.

Un autre article ?

Contrefaçon masque EASYBREATH de Decathlon

Decathlon remporte une procédure extrajudiciaire UDRP contre sept noms de domaine vendant des modèles de contrefaçon de son célèbre masque EASYBREATH. Decathlon est une grande entreprise française spécialisée dans l’invention, la fabrication et la vente au détail d’articles de sport et de loisirs. La société a été créée en mars 1980. Il faut souligner que […]


Des noms de domaine en .ONLINE pour vendre des contrefaçons Brooks

La société étasunienne BROOKS SPORTS récupère en procédure extrajudiciaire UDRP quatre noms de domaine cybersquattant sa marque qui proposent des baskets contrefaites.


Étiquettes :

Faux vêtements KITON

Un nom de domaine cybersquatté vend de faux vêtements de la marque KITON. La boutique de contrefaçon est accessible via un site web reprenant la marque KITON et le terme « clothing » (vêtements en français). Dans cette procédure extrajudiciaire « UDRP », le plaignant est l’entreprise italienne Ciro Paone fondée en 1968 à Naples. La société se consacre […]


Étiquettes :

Share via
Copy link
Powered by Social Snap