vêtements Shoshanna

Les vêtements Shoshanna visés par un faux site web

Publié le mardi 30 janvier 2024 par Jean-François POUSSARD

La marque américaine de vêtements pour femmes, Shoshanna, gagne une procédure extrajudiciaire « UDRP » contre un faux site internet.

Shoshanna Lonstein est la fondatrice et directrice créative de Shoshanna, sa collection de vêtements éponyme. Les vêtements Shoshanna proposent notamment des robes, tenues de soirée et maillots de bain pour femmes.

La marque a fait ses débuts dans les magasins en novembre 1998. La collection Shoshanna peut être trouvée chez des détaillants de luxe comme Bergdorf Goodman, Neiman Marcus, Saks Fifth Avenue et Bloomingdales. Elle est aussi présente dans plus de 500 magasins spécialisés aux États-Unis, au Canada, en Europe et en Asie.

L’entreprise est, entre autres, propriétaire de la marque américaine SHOSHANNA enregistrée en 2011. En outre, la société détient le nom de domaine <shoshanna.com>, où la collection de vêtements est présentée.

La marque exploite également plusieurs comptes de médias sociaux, notamment sur Facebook à <facebook.com/shopshoshanna>, Twitter à <twitter.com/shopshoshanna> et Instagram à <instagram.com/shopshoshanna>.

Pourtant, un cybersquatteur chinois a enregistré le nom de domaine litigieux <shoshannasale.com> en 2022. Il héberge un site web commercial qui prétend proposer à la vente des vêtements de la marque SHOSHANNA.

Des images copiées de vêtements Shoshanna

En conséquence, l’entreprise américaine engage une procédure extrajudiciaire « UDRP » numéro D2022-3939 devant l’OMPI.

Le nom de domaine litigieux contient la marque SHOSHANNA l’ajout du terme « sale ». Cet ajout n’empêche pas la marque SHOSHANNA d’être reconnaissable dans le nom de domaine litigieux.

Le titulaire du nom de domaine ne semble se livrer à aucune utilisation légitime, non commerciale ou équitable de ce dernier. De plus, son utilisation n’est pas en relation avec une offre de bonne foi de biens ou de services. Au contraire, il tente d’usurper la réputation de la marque. Il sème ainsi la confusion et essaie de tromper les internautes pour qu’ils fassent affaire avec lui.

Le nom de domaine litigieux héberge un site sur lequel le contenu affiché montre la marque et son logo. Il commercialise alors de prétendus vêtements de marque SHOSHANNA.

En outre, il affiche des images copiées de la page Facebook de la marque SHOSHANNA. Par conséquent, il est clair que le cybersquatteur chinois a enregistré le nom de domaine litigieux alors qu’il connaissait la marque et l’activité de la marque de vêtements.

De plus, l’enregistrement de la marque SHOSHANNA est antérieur à l’enregistrement du nom de domaine litigieux

Enfin, le fraudeur a fourni des détails « whois » incorrects auprès de son registrar. Il a également enregistré d’autres noms de domaine qui intègrent les marques tierces renommées TODS et GUERLAIN. En conséquence, il a bien enregistré et utilise le nom de domaine litigieux de mauvaise foi.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Cybersquatting Chaussures Steve Madden

Un réseau de chaussures Steve Madden contrefaites démantelé

Des chaussures de la marque Steven Madden ont été vendues via un réseau de sites de contrefaçon constitués de six noms de domaine cybersquattés.


Étiquettes : ,

faux vêtements Volcom

Un site de contrefaçon de vêtements fermé par la marque Volcom

La marque lifestyle Volcom fait fermer un site web vendant de la contrefaçon de ses vêtements. La fausse boutique a été accessible via un nom de domaine cybersquattant la marque.


Étiquettes : ,

Arnaque au faux support technique

Arnaque au faux support technique chez Microsoft

Une arnaque au faux support technique a ciblé Microsoft et ses clients français avec de faux noms de domaine associant « aide » à l’entreprise de logiciel.


Étiquettes :

Share via
Copy link
Powered by Social Snap