contrefaçon salomon

Des sites de contrefaçon s’attaquent à SALOMON

Publié le lundi 19 septembre 2022 par Jean-François POUSSARD

Un réseau de contrefaçon a visé les produits de la marque SALOMON via cinq noms de domaine cybersquattés.

La marque SALOMON remporte une procédure extrajudiciaire « UDRP » contre des noms de domaine hébergeant des sites de contrefaçon.

Salomon est une entreprise française de fabrication d’équipements de sports pratiqués en plein air créée en 1947. Elle fabrique des produits pour de nombreux marchés sportifs. La société est notamment présente pour du trail, du running, la randonnée, l’escalade, la course d’aventure, le ski et le snowboard. Plus de 40 pays à travers le monde vendent la marque.

L’entreprise détient des marques déposées dans de nombreuses juridictions à travers le monde. Par exemple, elle possède une marque internationale depuis 1970.

La société a aussi enregistré le nom de domaine <salomon.com> le 10 janvier 1995. A cet égard, il renvoie au site web officiel de la marque. Elle possède également de nombreux noms de domaine incorporant la marque SALOMON.

Néanmoins, plusieurs noms de domaine litigieux ont été enregistrés aux dates suivantes : <salomon-singapore.com>, enregistré le 9 décembre 2020 ; <salomon-indonesia.com>, enregistré le 16 juin 2021 ; <salomon-malaysia.com>, enregistré le 16 juin 2021 ; <salomonmalaysia.com>, enregistré le 20 mai 2021 ; et <salomonphilippines.com>, enregistré le 16 juin 2021.

Ils résolvent en partie vers des sites qui usurpent l’identité du site officiel de SALOMON. Ils affichent prétendument des produits portant la marque SALOMON.

Un même réseau de contrefaçon SALOMON

La commission administrative en charge du litige D2021-3416 conclut que les noms de domaine contestés sont sous un contrôle commun.

Le même bureau d’enregistrement a servi aux dépôts des noms de domaine. De plus, les numéros de téléphone des défendeurs fournis par le bureau d’enregistrement sont les mêmes.

Par ailleurs, tous les noms de domaine litigieux ont des dates d’enregistrements proches ; à quelques mois d’intervalle. Trois noms ont d’ailleurs la même date de dépôt.

Enfin, ils aboutissent à des sites substantiellement identiques. Chacun se fait passer pour le site de Salomon en prétendant vendre les produits de la marque. Les produits affichés sur les sites semblent contrefaits.

Par ailleurs, Salomon vend et commercialise ses produits depuis près de 75 ans, soit bien avant l’enregistrement des noms de domaine litigieux.

Il est donc invraisemblable que les contrefacteurs n’aient pas eu connaissance de la marque lorsqu’ils ont enregistré les noms de domaine litigieux. L’utilisation des noms pour vendre de la contrefaçon SALOMON est une preuve supplémentaire de la mauvaise foi des défendeurs.

Sur son site, Salomon met en garde les internautes contre les faux vêtements.

« Nous travaillons sans relâche pour lutter contre toute source potentielle de faux, mais nous sommes incapables d’empêcher complètement la vente de produits contrefaits. Veuillez communiquer avec nous à propos de tout faux site Web ou produit contrefait que vous trouvez ».


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Site de stylos Montblanc contrefaits

De faux stylos Montblanc vendus sur un site de contrefaçon

Une boutique en ligne de contrefaçon a vendu de faux stylos Montblanc. La marque a choisi la procédure extrajudiciaire PARL EXPERT pour récupérer le nom de domaine litigieux déposé en .FR qui a hébergé le site contrefait.


Étiquettes : ,

Contrefaçon vêtements TAO

De faux vêtements TAO vendus sur une boutique de contrefaçon

Un nom de domaine cybersquatté a proposé à la vente de faux vêtements de mode pour enfants de la marque TAO (Tape à l’œil) à des prix réduits.


Étiquettes : ,

Escroquerie produits MILKA

Une escroquerie pour gagner des produits Milka stoppée

Des produits Milka à gagner à travers la participation à un simple sondage ? Derrière le faux sondage, une escroquerie à des fins de phishing a visé les internautes trompés.


Étiquettes : ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap