Faux en écriture privée contre les maisons de retraite Orpéa

Publié le mercredi 05 mai 2021 par Jean-François POUSSARD

ORPEA a porté plainte contre X pour usurpation d’identité, faux en écriture privée et contrefaçon de sa marque. Un escroc a utilisé l’adresse email “[…]@orpeagroupe.com” associé à un nom de domaine cybersquatté afin de proposer de fausses offres sous le nom d’Orpéa.

ORPEA est un groupe actif dans le domaine de la santé des personnes âgées. L’entreprise gère une chaîne de maisons de retraite et de cliniques de soins. A ce jour, ORPEA possède plus d’un millier d’établissements ce qui représente plus 100 000 lits répartis dans 23 pays. La société emploie plus de 68 000 collaborateurs dont de nombreux professionnels de santé. Elle a pour objet la prise en charge des situations de dépendance à travers un réseau de structures spécialisées.

Pour rappel, Orpéa est une société anonyme, dont le siège social est situé en France, à Puteaux. La compagnie est titulaire de plusieurs marques ORPEA ou intégrant le terme “orpea”. Elle détient notamment une marque de l’Union européenne déposée en 2011 ou une marque française enregistrée en 2015. Enfin, l’entreprise a encore une autre marque française ORPEA GROUP déposée et enregistrée en avril 2020.

Cette information est importante car le nom de domaine litigieux <orpeagroupe.com> a été enregistré le 4 août 2020, soit quatre mois après la marque.

Lors de la procédure extrajudiciaire UDRP, le centre d’arbitrage de l’OMPI a contacté le titulaire du nom de domaine. Il n’a pas répondu formellement aux arguments d’Orpéa. Plus précisément, il a informé le centre qu’il ne connaissait pas ORPEA ni “les adresses mails” mentionnées.

En fait, la Commission administrative a déterminé que le nom de domaine litigieux a été enregistré par un tiers qui a usurpé l’identité d’un tiers !

Usurpation d’identité et faux en écriture privée

Le nom de domaine litigieux <orpeagroupe.com> reprend donc dans son entièreté les marques ORPEA. Dans cet esprit, il s’agit de la manifestation forte d’une pratique de cybersquatting. Par ailleurs, le nom de domaine est le décalque manifeste de la marque ORPEA GROUP. L’écriture se borne ainsi à ajouter une lettre à celle-ci (le E) de telle sorte que le risque de confusion est évident.

L’escroc utilise des adresses mails intégrant le nom de domaine litigieux. Selon toute apparence, il agit de manière frauduleuse, ce qui, à l’évidence, ne relève pas d’intérêts légitimes.

L’enregistrement d’un nom de domaine litigieux reprenant une marque de pure fantaisie avec laquelle le Défendeur n’a aucun lien, ne peut être que considérée comme faite de mauvaise foi.

L’observation vaut d’autant plus que le nom de domaine litigieux fait l’objet d’une simple détention passive (“passive holding”). Cependant, un nom de domaine ne se résume à un site web. Une surveillance spécifique de nom de domaine de type SecURL contrôle également l’usage mail.

Dans ce cas, le titulaire a utilisé une adresse mail “[…]@orpeagroupe.com” incluant le nom de domaine litigieux. Il a notamment proposé de fausses offres présentées comme émanant d’ORPEA. De plus, elles ont été faussement signées de pseudo-cadres d’Orpéa qui s’avèrent ne pas exister.

Ces agissements ont conduit Orpéa à “porter plainte contre X pour usurpation d’identité, faux en écriture privée et contrefaçon de sa marque”. En février 2021, ORPEA a également alerté le public sur son site web d’une utilisation frauduleuse de son identité en lien avec des produits immobiliers ou financiers fictifs.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Une boutique de contrefaçon Lafuma suspendue

Une boutique de contrefaçon LAFUMA a été suspendue à la suite d’une procédure extrajudiciaire nommée « URS » remportée par le cabinet Germain et Maureau.


Étiquettes : , ,

Replicas de faux sacs Hermès

La marque de luxe récupère en procédure extrajudiciaire UDRP un domaine vendant des replicas de faux sacs HERMES. Le nom de domaine litigieux prétendait vendre des répliques de la marque. En premier lieu, rappelons que HERMES fabrique des articles de mode et de luxe. Son siège est à Paris en France. La création de l’entreprise […]


Étiquettes : ,

Des noms de domaine en .ONLINE pour vendre des contrefaçons Brooks

La société étasunienne BROOKS SPORTS récupère en procédure extrajudiciaire UDRP quatre noms de domaine cybersquattant sa marque qui proposent des baskets contrefaites.


Étiquettes :

Share via
Copy link
Powered by Social Snap