Cybersquatting Nom Domaine Faux Genotropin Pfizer

De fausse hormone de croissance vendue sur internet

Publié le mardi 02 mars 2021 par Jean-François POUSSARD

L’entreprise pharmaceutique Pfizer récupère un nom de domaine vendant de fausse hormone de croissance sur le web. Le site internet litigieux contient GENOTROPIN, soit la marque de son produit pharmaceutique d’hormone de croissance.

A juste titre, les journaux télévisés ou les hebdomadaires ont beaucoup parlé de la société PFIZER pour son vaccin contre la Covid 19. Les spécialistes de l’information médicale connaissent bien la firme américaine. Pfizer est l’un des plus grands fabricants et vendeurs de produits pharmaceutiques au monde. A l’échelle mondiale, l’entreprise exerce ses activités dans plus de 125 pays.

Pfizer détient comme on pouvait s’y attendre de nombreux enregistrements de marques pour son nom depuis les années 1950.

La société détient également la marque GENOTROPIN déposée entre autres aux États-Unis en février 1997.

La firme pharmaceutique utilise les marques PFIZER et GENOTROPIN dans de nombreux pays à travers le monde. Plus précisément, elle le fait dans le cadre de la vente de produits pharmaceutiques d’hormone de croissance humaine largement prescrits.

En outre, la marque exploite des sites web sur plusieurs noms de domaine qui contiennent les marques PFIZER et GENOTROPIN. Elle a notamment <pfizer.com> et <genotropin.com>, qui sont utilisés pour fournir des informations sur leurs produits pharmaceutiques.

Fausse hormone de croissance présentée comme du Genotropin de Pfizer

En matière de lutte anti-contrefaçon, les faux médicaments représentent un des dangers les plus importants.

De surcroît, il est indéniable que plusieurs alertes à la fausse hormone de croissance vendue dans les salles de sport ont été lancées. Des conseillers beauté pouvaient recommander ces produits sans en mesurer les risques sanitaires.

Dans le cas présent, un contrefacteur a enregistré le nom de domaine contesté <pfizergenotropin.com> le 30 novembre 2019.

Le nom de domaine litigieux résout vers un site web vendant des produits GENOTROPIN apparemment contrefaits. Par ailleurs, il commercialise aussi des produits tiers qui font concurrence aux produits de Pfizer.

Afin de rendre son arnaque aux faux médicaments crédible, l’escroc met en avant la fausse hormone de croissance avec le logo GENOTROPIN.

Le contrefacteur compte alors vendre ses médicaments présumés d’hormone de croissance humaine.

Un tel agissement est un usage de mauvaise foi. Sans surprise, Pfizer obtient le transfert du nom de domaine litigieux dans sa décision extrajudiciaire UDRP.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Copie sac Prada

Des copies de sacs Prada vendues sur un faux site web

Un nom de domaine cybersquattant la marque italienne de maroquinerie a proposé illégalement à la vente des copies de sacs Prada.


Étiquettes : ,

Copie site internet

Il copie le site web de Novartis

La copie d’un site web est un usage de mauvaise foi en matière de cybersquatting. Un nom de domaine cybersquatté a ainsi copié le site internet du groupe pharmaceutique Novartis.


Étiquettes :

Site Phishing OnlyFans

Un site de phishing collecte les identifiants des utilisateurs d’OnlyFans

OnlyFans victime d’un site de phishing. Les utilisateurs trompés saisissent leurs identifiants de connexion sur le faux site dans une tentative d’hameçonnage apparente.


Étiquettes :

Share via
Copy link
Powered by Social Snap