Fausse Boutique Chaussures Dr Martens

Chaussures Dr Martens à prix réduit

Publié le jeudi 04 juin 2020 par Quentin GARRAUD

Un nom de domaine cybersquatté commercialise des chaussures Dr Martens à prix réduit. La marque de bottes récupère le nom litigieux en procédure extrajudiciaire « UDRP ».

Comme le souligne la décision extrajudiciaire, Dr. Martens est une société allemande active dans le secteur des chaussures, des vêtements et des accessoires de mode.

Il est à noter que l’entreprise détient des droits de propriété industrielle sur de nombreuses marques de commerce Dr. Martens. Elle est notamment propriétaire deux marques verbales DR. MARTENS et DOC MARTENS. Elles ont été respectivement enregistrées à l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) en mars 1999 et février 1999.

De plus, le site web officiel des chaussures Dr. Martens est accessible via le nom de domaine www.drmartens.com.

A cet égard, l’emploi du nom de domaine cybersquatté <botasdrmartens> est différent.

L’ajout du mot « botas » est le mot espagnol pour « bottes ». L’addition de ce terme fait donc même référence aux activités principales de la marque. En conséquence, il ne dissipe pas le risque de confusion.

La surveillance de la marque DOC MARTENS doit être paramétrée pour détecter les noms de domaine contenant *martens*.

Dans les circonstances actuelles, cette configuration de la surveillance de marque parmi les noms de domaine repère ce cybersquatting.

Afin d’attirer l’attention sur l’activation d’une boutique non autorisée, une surveillance nom de domaine sur un nom spécifique est recommandé.

Les chaussures Dr Martens vendus à prix réduit par un faux titulaire

L’achat du nom de domaine litigieux a eu lieu le 26 juillet 2019 auprès du « registrar » NameSilo.

D’après informations « WhoIs » sur le nom de domaine litigieux, le propriétaire est un résident allemand.

En premier lieu, cette donnée n’a pas été disponible. Le titulaire du nom de domaine a souscrit à un service de confidentialité « WhoIs » afin de dissimuler sa véritable identité.

En second lieu, une levée d’anonymat a été effectuée. L’adresse alors révélée s’est avérée erronée ou incomplète. En effet, le courrier postal DHL n’a pas pu être livré.

A vrai dire, la fausse adresse whois est un indice classique pour la lutte anti-contrefaçon.

Le nom de domaine litigieux a proposé des chaussures Dr Martens vendus à prix réduit en langue espagnole. Cette fausse boutique a affiché des tarifs discount en monnaie mexicaine.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Copie sac Prada

Des copies de sacs Prada vendues sur un faux site web

Un nom de domaine cybersquattant la marque italienne de maroquinerie a proposé illégalement à la vente des copies de sacs Prada.


Étiquettes : ,

Chaussures XERO SHOES

Fin de course pour le réseau de fausses chaussures XERO SHOES

Un réseau de contrefaçon de chaussures XERO SHOES a sévi via 13 noms de domaine cybersquattés. La marque remporte une procédure extrajudiciaire « UDRP » consolidée contre les contrefacteurs.


Étiquettes : ,

Cybersquatting vêtements contrefaits BCBG

La marque de vêtements BCBG victime de contrefaçon

Un site web de contrefaçon a ciblé les vêtements de la marque BCBG. La marque fondée par le styliste de mode Max Azaria a engagé une procédure anti-contrefaçon contre le nom de domaine hébergeant le site contrefait.


Étiquettes : ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap