Copie site internet

Il copie le site web de Novartis

Publié le dimanche 06 mars 2022 par Jean-François POUSSARD

La copie d’un site web est un usage de mauvaise foi en matière de cybersquatting. Un nom de domaine cybersquatté a ainsi copié le site internet du groupe pharmaceutique Novartis.

De nos jours, Novartis fait partie des groupes pharmaceutiques et de santé mondial majeurs. L’entreprise a été créée en 1996 suite à la fusion de deux autres sociétés Ciba-Geigy et Sandoz. Désormais, la société holding Groupe Novartis a son siège social en Suisse. Le groupe est aussi présent dans le reste du monde.

Il est aussi propriétaire de la marque notoire NOVARTIS. A cet égard, la marque est enregistrée à la fois comme marque verbale et figurative dans de nombreuses classes de produits et services.

Ces enregistrements de marque dans le monde entier sont antérieurs à l’enregistrement du nom de domaine litigieux <novartis-premium.ch>.

A ce titre, le nom de domaine cybersquatté incorpore la marque NOVARTIS dans son intégralité. De plus, il la combine avec le terme descriptif « premium ». En conséquence, cela crée une impression générale qui prête à confusion avec la marque Novartis. En outre, l’extension pays .CH (pour la Suisse) ne crée pas de distinction suffisante pour exclure le risque de confusion.

En matière de cybersquatting, les entreprises pharmaceutiques agissent souvent contre des noms de domaine vendant des médicaments contrefaits.

La copie du site web tente de collecter des informations sensibles

Dans ce cas, le préjudice est différent. Le cybersquatteur a copié le site web de la marque. Cet usage de mauvaise a déjà été présenté dans nos colonnes pour une copie de site internent visant le groupe de chimie Solvay.

De prime abord, l’aspect général du site internet, auquel le nom de domaine litigieux se résout, a été copié à partir du site officiel de Novartis. La copie du site web utilise également le logo NOVARTIS dans une position proéminente.

Le nom de domaine litigieux présente, plus précisément, un site web actif en français. En ce sens, il affiche du contenu qui utilise des éléments du site web officiel de Novartis pour la Suisse.

Étant donné que la copie du site web du nom de domaine litigieux usurpe l’identité de NOVARTIS, il est très probable que les internautes seront induits en erreur.

Puisqu’ils penseront qu’il s’agit d’un site Web autorisé/associé à NOVARTIS, ils risquent de fournir des informations sensibles lorsqu’ils contacteront le propriétaire de la copie du site Web ; c’est-à-dire le cybersquatteur.

Compte tenu de ces éléments, le groupe pharmaceutique Novartis, remporte logiquement, sa procédure extrajudiciaire DCH2021-0021, contre ce nom de domaine cybersquatté.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Champion sportswear

La marque de sportswear Champion contrefaite

Champion, la marque de sportswear, remporte une procédure extrajudiciaire UDRP contre un nom de domaine cybersquatté hébergeant un site de contrefaçon. Champion, aussi connue sous le nom de Champion U.S.A, est une société états-unienne. Elle est historiquement spécialisée dans les chaussures, les vêtements et le matériel de sport. De nos jours, la marque s’est plus […]


Étiquettes : ,

vêtements Guess contrefaits

Un réseau de contrefaçon de faux vêtements Guess démantelé

De faux vêtements Guess ont été vendus sur un réseau de contrefaçon composé de six noms de domaine cybersquattant la marque. Pour commencer, Guess a débuté comme une entreprise de jeans avant de devenir une marque mondiale de mode. L’entreprise détient des droits sur la marque GUESS sur la base de l’enregistrement auprès de l’Office […]


Étiquettes : ,

Réseau fausses chaussures Merrell

Des chaussures Merrell vendues via un réseau de 50 faux sites web

Les chaussures Merrell remportent une procédure extrajudiciaire « UDRP » consolidée contre 50 noms de domaine cybersquattant sa marque.


Étiquettes : ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap