Avis de contravention à régulariser

Arnaque à l’avis de contravention à régulariser

Publié le vendredi 28 juillet 2023 par Jean-François POUSSARD

De faux avis de contravention à régulariser sont diffusés par des courriers électroniques qui usurpent l’identité de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI).

L’objet du mail est par exemple : Contravention 30016032-A Régulariser. Le contenu de l’e-mail frauduleux peut se présenter ainsi :

ANTAI-INFO-AMENDES

Vous avez un retard paiement de 35,00€

Dossier référence 30016032

Consulter mon dossier d’infraction via :info-amendes-gouv-fr.com

L’ANTAI Agence Nationale de Traitement Automatisé des Infractions.

info-amendes-gouv-fr.com

Le site officiel de l’ANTAI a compris l’ampleur du phénomène. L’agence rappelle ainsi que « depuis plusieurs mois, des SMS, courriels ou courriers frauduleux vous proposent de régulariser ou contester des amendes impayées sur de faux sites administratifs en collectant illicitement vos données personnelles ou vos coordonnées bancaires ».

Ces tentatives d’hameçonnage tentent de récupérer des données personnelles. Ainsi, les escrocs récupèrent auprès de leurs victimes de nombreuses informations. Parmi elles, il peut avoir le numéro fiscal, numéro permis de conduire, passeport ou carte d’identité, certificat de cession ou destruction de véhicule…

Le phishing à l’avis de contravention à régulariser

Le site gouvernemental cyber malveillance alerte aussi les internautes sur ces faux avis de contravention à régulariser. Il explique que le faux mail contient toujours un lien. La victime est alors invitée à cliquer pour payer la contravention. En utilisant ce lien, la victime est ensuite redirigée vers un site trompeur. C’est le site créé par des fraudeurs.

Il faut souligner que les faux sites reprennent les codes visuels, les logos et couleurs des sites officiels.

Cybermalveillance.gouv.fr explique qu’après « avoir demandé de premières informations personnelles (nom, prénom, date de naissance, code postal, immatriculation…), une nouvelle page indiquera à la victime qu’une contravention a bien été identifiée dans son « dossier » son motif et son montant et les prétendues « peines » en cas de non-paiement ».

La victime doit alors renseigner ses coordonnées de carte bancaire pour le règlement de la contravention. Elle fournit alors sont numéro de carte et sa date de validité. Le code à trois chiffres figurant à son dos, également appelé « cryptogramme » est aussi réclamé.

Ainsi, l’arnaqueur a récupérer les données personnelles et les informations bancaires de la victime !


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

usurpation d'identité Bouygues

Usurpation d’identité : un fraudeur tente de se faire passer pour Bouygues auprès de leurs clients

Bouygues a été victime d’une usurpation d’identité par mail. Un escroc a tenté de se faire passer pour la société de construction auprès des clients de la marque.


Étiquettes :

Champagne Louis Roederer

Champagne Louis Roederer ciblée par une usurpation d’identité

Un fraudeur s’est fait passer pour la société Champagne Louis Roederer en usurpant son identité par e-mail via un nom de domaine cybersquatté.


Étiquettes :

maillots de bain Seafolly

Un faux site de maillots de bain Seafolly

La marque de maillots de bain Seafolly obtient le transfert d’un nom de domaine hébergeant un faux site internet imitant son site officiel.


Share via
Copy link
Powered by Social Snap