Phishing sur une fausse boutique MAKITA

Une fausse boutique Makita sert à une arnaque en ligne

Publié le lundi 16 mai 2022 par Jean-François POUSSARD

Une fausse boutique d’outils électriques Makita tente de se faire passer pour la marque afin de mener un stratagème d’hameçonnage (« phishing »).

Makita est une entreprise japonaise créée en 1915. La société a été d’abord spécialisée dans la vente et la réparation d’appareils d’éclairage, de moteurs électriques et de transformateurs. Désormais, Makita compte 40 filiales et 10 usines situées à travers le monde.

La marque mondiale est de nos jours l’un des principaux acteurs de la conception, la fabrication et la commercialisation de petit outillage électroportatif.

L’entreprise de fabrication d’outils électriques est évaluée à plus de 12 milliards de dollars. La société japonaise a des droits sur la marque MAKITA par le biais notamment de son enregistrement auprès de l’Office des brevets et des marques des États-Unis (« USPTO ») en 2004.

Un fraudeur a enregistré le nom de domaine litigieux <makita-outlet.fit> le 16 août 2021.

Dans le cadre d’une opération de phishing, il tente de se faire passer pour la marque à l’aide d’une fausse boutique Makita.

Le nom de domaine <makita-outlet.fit> du Défendeur est identique ou similaire à la marque MAKITA. Il ne diffère que par l’ajout d’un trait d’union et du terme générique « outlet » à la marque, ainsi que la nouvelle extension internet (« nTLD ») en .FIT.

Une opération de phishing derrière la fausse boutique Makita

Le fraudeur n’utilise pas le nom de domaine litigieux pour une offre de bonne foi de biens ou de services, ni pour une utilisation légitime non commerciale ou loyale. Au contraire, il tente de se faire passer pour la marque afin d’hameçonner les informations personnelles et financières des internautes.

L’intimé a enregistré et utilise ainsi le nom de domaine <makita-outlet.fit> de mauvaise foi.

Ici, la marque a fourni des captures d’écran du nom de domaine contesté. Ce type d’horodatage est possible avec une surveillance de nom de domaine spécifique qui archive quotidiennement une URL litigieuse.

Dans ce cas, les captures montrent que l’escroc utilise la marque MAKITA et des produits connexes afin de se faire passer pour l’entreprise d’appareils électriques.

A cet égard, le fraudeur offre aux internautes la possibilité d’ajouter des articles à un panier. La fausse boutique Makita demande alors vraisemblablement la saisie des informations de paiement.

Dans ces conditions, la marque soutient que l’escroc a enregistré le nom de domaine contesté avec une connaissance actuelle des droits de la marque MAKITA.

En conséquence, la marque remporte sa procédure extrajudiciaire FA2109001967051 contre ce faux site d’outillage électroportatif.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Usurpation Identité Email Nom Domaine Saint Gobain

Saint-Gobain victime d’une usurpation d’identité

Saint-Gobain a été la cible d’une usurpation d’identité par mail. Un nom de domaine litigieux a envoyé de faux mails dans le but d’obtenir des transferts d’argent ou des marchandises.


Étiquettes :

Nom de domaine typosquatté Phishing

Un typosquatting utilisé dans une opération de phishing

Le typosquatting est l’écriture d’une marque avec une faute d’orthographe dans un nom de domaine. Il peut être utilisé de façon malveillante comme pour une opération de phishing.


Étiquettes : ,

Usurpation d'identité par mail d'un employé

Usurpation d’identité d’un employé

Un employé d’une société française a été victime d’une usurpation d’identité par mail. Des mails frauduleux ont réussi à détourner plusieurs paiements via un nom de domaine cybersquatté.


Étiquettes :

Share via
Copy link
Powered by Social Snap