Contrefaçon diamant

De faux diamants vendus sur un site de contrefaçon

Publié le samedi 19 février 2022 par Jean-François POUSSARD

De faux diamants de la marque ZALES ont été vendus sur un site de contrefaçon hébergé sur un nom de domaine cybersquatté.

ZALES est le plus grand détaillant de bijoux spécialisés aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada. L’entreprise exploite environ 2 700 magasins. Plus précisément, 125 emplacements sont des outlets nommés ZALES OUTLET.

L’histoire de la marque a commencé en 1924. Morris (M.B.) Zale, William Zale et Ben Lipshy ouvrent alors leur premier magasin de détail appelé « Zales Jewelers » au Texas. En plus d’offrir des marchandises de haute qualité aux prix les plus bas, le magasin propose un plan de crédit révolutionnaire.

Le crédit « a penny down and a dollar a week » permet à de nombreux clients de se payer des diamants. Le magasin de diamants Zales Jewelers propose désormais des basiques mais aussi des diamants singuliers. Le surnom de Zales est « The Diamond Store ». La société utilise la marque ZALES depuis près de 100 ans, avec des milliards de dollars de ventes.

Elle détient des enregistrements de marque aux États-Unis pour ZALES ou ZALES OUTLET.

Un tiers a enregistré le nom de domaine contesté <zalesoutlets.com> via un service d’enregistrement de confidentialité en juin 2021. Le cybersquatteur a utilisé un service d’enregistrement de type « whois privé » manifestement destiné à créer une confusion avec Zales. A ce titre, il utilise le nom de domaine pour se faire passer pour la marque et propose des produits apparemment contrefaits.

Les faux diamants ne proviennent pas de ZALES

Le nom de domaine contesté <zalesoutlets.com> incorpore la marque déposée ZALES OUTLET. A cet égard, il omet l’espace, en ajoutant une lettre « S » pour former un pluriel. Ces modifications ne diminuent pas substantiellement la similitude entre le nom de domaine et la marque.

En conséquence, le nom de domaine contesté <zalesoutlets.com> ressemble de manière confuse à aux  marques ZALES et ZALES OUTLET.

De plus, le site internet de contrefaçon affiche les marques et le logo ZALES. Il imite aussi l’apparence des sites internet de la marque. Le site de contrefaçon de bijoux contient des images et des descriptions de produits copiées à partir du site officiel.

Les faux diamants sont proposés à des prix bien inférieurs aux prix officiels. A ce titre, chaque article indique le vrai prix et la différence de prix relative. Par exemple, un faux diamant est présenté au prix de « 3 779,00 $ [rayé] contre 34,27 $, soit 99,1 % D’ÉCONOMIE »).

La marque déclare qu’il a reçu des plaintes de consommateurs qui ont été victimes du contrefacteur.

A cet égard, la marque obtient le transfert du nom de domaine litigieux dans la procédure extrajudiciaire FA2106001953061. La boutique de produits contrefaits ne propose plus de faux diamants en se faisant passer pour ZALES.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Phishing Sotheby's

Une fausse enchère Sotheby’s sert de prétexte à un phishing

Une escroquerie basée sur une fausse enchère Sotheby’s a servi d’appât pour hameçonner ses victimes. Le fraudeur a utilisé un nom de domaine cybersquattant la marque pour son phishing.


Étiquettes :

Usurpation Identité Escroquerie Livraison Marchandises

Escroquerie à la livraison de marchandises

Le groupe immobilier français ICADE est victime d’usurpation d’identité par mail. Les fraudeurs utilisent des noms de domaine squattés pour des escroqueries à la livraison de marchandises. Tout d’abord, mentionnons que ICADE, détenteur de la marque à l’identique, utilise ce nom depuis 2003. L’origine de ce nom vient probablement d’Immobilière Caisse des Dépôts. La société […]


Étiquettes :

montre fossil contrefaite

Cette montre FOSSIL est fausse

L’achat de fausse montre FOSSIL à un prix hautement suspect car extrêmement bas a été possible sur un site de contrefaçon hébergé sur un nom de domaine cybersquatté.


Étiquettes : ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap