ArcelorMittal Phishing Email

Phishing par courrier électronique

Publié le lundi 19 avril 2021 par Jean-François POUSSARD

Une attaque de phishing par courrier électronique a visé le producteur d’acier ArcelorMittal. L’escroc a utilisé un nom de domaine litigieux pour envoyer des courriels qui semblent provenir des employés de la société.

L’arnaque a été orchestrée dans le but d’obtenir des paiements électroniques d’utilisateurs sans méfiance.

ArcelorMittal est une multinationale luxembourgeoise reconnue comme le plus grand producteur d’acier au monde. La marque ARCELORMITTAL a été enregistrée dans plusieurs régions du monde. L’entreprise commercialise ses produits et services en utilisant cette marque depuis 2006.

La société est également titulaire du nom de domaine <arcelormittal.com>, déposé le 26 janvier 2006.

Un pirate a enregistré le nom de domaine litigieux <arcelormlttals.com> le 10 novembre 2020. . Le nom de domaine contesté est une faute d’orthographe intentionnelle de la marque ARCELORMITTAL.

En effet, il diffère de la marque par seulement deux lettres. Plus précisément, le cybersquatteur a remplacé la lettre «i» d’ARCELORMITTAL par la lettre «l». Il a aussi ajouté la lettre «s» à la fin de la marque.

En pareil cas, il s’agit d’un typosquatting. Une surveillance de marque parmi les nouveaux dépôts de noms de domaine doit détecter des adresses mal orthographiées.

Un phishing par courrier électronique caché derrière une anodine page d’attente

Lorsqu’un nom de domaine est nouvellement enregistré, il est souvent installé sur la page d’attente du « registrar ». En ce cas, le nom de domaine litigieux est parqué sur la page d’attente du fournisseur d’hébergement. A première vue, cet usage n’est pas très grave. Cependant, il ne faut jamais oublier qu’un nom de domaine n’est pas seulement un site web mais aussi des mails.

Il est recommandé de surveiller un nom de domaine sensible via un monitoring spécifique de type « SecURL » pour détecter le phishing.

Dans ce cas, le nom de domaine contesté a été utilisé pour envoyer des courriels aux clients d’ArcelorMittal leur demandant des virements électroniques.

L’escroc a donc tenté de se faire passer pour le groupe sidérurgique dans le cadre d’un stratagème frauduleux de phishing par courrier électronique.

Dans le cadre de cette fraude, le cybersquatteur a créé de nombreuses adresses électroniques en utilisant les noms des employés d’ ArcelorMittal. Il a ensuite utilisé ces adresses électroniques pour demander des virements d’argents.

A ce sujet, il s’agit d’une usurpation de l’identité d’ArcelorMittal via des mails associés à un nom de domaine cybersquatté. Le pirate a donc enregistré et utilisé le nom de domaine litigieux dans le but principal de lancer une attaque de phishing.

Cet usage est qualifié de mauvaise foi. Il fait partie des critères permettant à une marque de remporter une procédure extrajudiciaire nommée UDRP. Cela dit, ArcelorMittal obtient logiquement le transfert du nom de domaine utilisé pour du phishing par courrier électronique.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

usurpation d’identité adresse email Arkema

Usurpation d’identité d’une adresse mail du directeur général d’Arkema

Un nom de domaine cybersquatté a utilisé une adresse mail dans une usurpation d’identité visant le groupe chimique français ARKEMA. Cette usurpation a permis de passer des commandes frauduleuses auprès de tiers.


Étiquettes :

Escroquerie fausses commandes

Une escroquerie aux fausses commandes se fait passer pour Kingfisher

Une vaste escroquerie aux fausses commandes a visé le groupe Kingfisher. Des escrocs ont usurpé l’identité du groupe (notamment titulaire de la marque Castorama) pour commander des marchandises sans les payer.


Étiquettes :

Cybersquatting Nom Domaine Faux Genotropin Pfizer

De fausse hormone de croissance vendue sur internet

L’entreprise pharmaceutique Pfizer récupère un nom de domaine vendant de fausse hormone de croissance sur le web. Le site internet litigieux contient GENOTROPIN, soit la marque de son produit pharmaceutique d’hormone de croissance.


Étiquettes : ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap