Société victime d'hameçonnage

Entreprise victime de phishing : le cas La Fournée Dorée

Publié le mardi 08 février 2022 par Jean-François POUSSARD

Une nouvelle entreprise française a été victime de « phishing ». Des mails ont usurpé l’identité de la marque de viennoiseries « La Fournée Dorée » pour détourner des sommes substantielles.

Depuis 1997, La Fournée Dorée – LFD., est une société française opérant dans l’industrie alimentaire. Elle est notamment présente dans la brioche et le pain. Il s’agit plus précisément de la troisième marque sur le marché français des viennoiseries. A ce titre, elle représente 9,6 % de la part de ce marché français en 2019. L’entreprise possède des usines situées en France et au Canada. Elle exporte également dans plus de 35 pays sous sa propre marque ou en partenariat avec des marques de qualité de premier plan.

La société est aussi propriétaire de plusieurs marques contenant ou comprenant LA FOURNEE DOREE dans diverses juridictions. Ces inscriptions comprennent, entre autres, l’Union Européenne, la Chine et Hong-Kong.

Par ailleurs, l’entreprise détient aussi le nom de domaine <lafourneedoree.fr>. La marque de viennoiseries l’utilise pour sa communication institutionnelle. Le site web comprend aussi une page en anglais pour sa clientèle internationale. Enfin, la marque a en outre établi une présence sur les réseaux sociaux tels Twitter, YouTube, Instagram et Facebook.

Le nom de domaine litigieux <lafourneedoree-fr.com> a été enregistré le 15 février 2021. A ce titre, le nom de domaine reproduit le terme LA FOURNEE DOREE dans son intégralité. L’ajout du trait d’union ne distingue en rien le nom de domaine litigieux des marques de l’entreprise.

Enfin, la simple adjonction du suffixe « fr » ne nie pas la similitude prêtant à confusion entre le nom de domaine litigieux et la marque. Elle est en fait même renforcée par l’inclusion du terme « fr » qui se rapporte à l’activité de l’entreprise originaire de France.

De faux mails visent l’entreprise victime de phishing

Le nom de domaine litigieux se résout en un site web inactif. Néanmoins, il est rattaché à un serveur de messagerie envoyant des emails frauduleux. La Fournée Dorée a par ailleurs signalé cette fraude aux autorités judiciaires françaises.

La configuration d’un serveur de messagerie Web lié au nom de domaine litigieux a été utilisée pour envoyer des e-mails de phishing. Cet hameçonnage vise à se faire passer pour des employés de l’entreprise victime de phishing. Le fraudeur crée une confusion avec les véritables adresses e-mail afin de tromper les destinataires.

La méthode de ce phishing est simple : incorporer le nom de domaine contesté dans l’adresse e-mail pour commettre des actions frauduleuses en se faisant passer pour des employés  de la marque.

L’escroc tente alors d’obtenir des informations confidentielles sensibles pour détourner des paiements substantiels . En conséquence, il s’agit clairement d’une utilisation de mauvaise foi du nom de domaine litigieux.

En définitive, l’entreprise victime de phishing, remporte sa procédure extrajudiciaire « UDRP » D2021-1657 contre le nom de domaine cybersquatté.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Boutique Contrefaçon Tommy BAHAMA

Un site web suspecté de vendre de la contrefaçon TOMMY BAHAMA

Un faux site web prétend vendre des produits authentiques TOMMY BAHAMA. Pourtant, la marque suspecte que les produits soient de la contrefaçon. Ce doute est renforcé par le profil du titulaire du nom de domaine déjà impliqué dans d’autres cas de cybersquatting de nom de domaine.


Étiquettes : ,

Phishing fausse offre stage

Une fausse offre de stage utilisée pour du phishing

Une fausse offre de stage chez Nestlé a collecté les données personnelles des candidats trompés. Un nom de domaine cybersquatté a servi pour ce phishing.


Étiquettes : , ,

Contrefaçon fausses Skechers Portugal

Vente de contrefaçon de chaussures Skechers

Skechers récupère en procédure extrajudiciaire UDRP un nom de domaine utilisé pour la vente de contrefaçon des chaussures de sa marque.


Étiquettes : ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap