Faux investissements dans les places de parking

Publié le lundi 01 février 2021 par Jean-François POUSSARD

INDIGO a été  victime d’une usurpation d’identité par mail ; une escroquerie à de faux investissements dans les places de parking a utilisé sa marque.

En premier lieu, rappelons que le groupe INDIGO est une société française spécialisée dans les solutions de parking. Elle propose du stationnement pour des clients privés (aéroports et centres commerciaux) et publics. La société a adopté son identité d’entreprise actuelle en 2014.

Le groupe est titulaire d’un enregistrement d’une marque verbale INDIGO protégée dans l’Union européenne. Elle a d’ailleurs été enregistrée le 9 janvier 2019 pour des produits et services des classes 9, 35, 37, 38 et 39 concernant le stationnement et le transport.

Un réseau d’escrocs a enregistré les noms de domaine litigieux <indigo-group.info>, <indigo-investissement.com> et <parking-indigo.com>, respectivement le 21 avril 2020, le 3 mai 2020 et le 4 mars 2020.

Si les sites internet se révèlent inactifs, ces noms de domaine n’en restent pas moins dangereux. Une surveillance spécifique sur des noms de domaine sensibles permet d’être alerté en cas de modification.

Cette prestation nommée SecURL chez SOLIDNAMES couvre notamment la détection d’usurpation d’identité par mail.

Ici, INDIGO en a fourni la preuve. Des mails prétendant provenir de sa société ont émis par l’entremise des noms de domaine cybersquattés.

INDIGO dénonce de faux investissements dans les places de parking

Cette arnaque a proposé à ses destinataires la possibilité d’investir dans des places de stationnement proposées par INDIGO.

Mentionnons que les courriels ont fait référence à des personnes employées par INDIGO. Les mails ont également reproduit le logo et l’adresse du groupe.

Face à cette escroquerie d’envergure, le groupe INDIGO a publié un communiqué de presse sur son site web.

Dans cette communication intitulée « fraude et usurpation de l’identité d’INDIGO pour des placements en immobilier de parkings », la marque confirme les faits.

« Des individus ou sociétés proposant des placements en immobilier de parkings, en particulier sous le nom Indigo Investissement , ont utilisé notre nom à des fins frauduleuses ».

Qui plus est, le groupe INDIGO confirme qu’il « n’a jamais contracté avec ceux-ci et ne les a jamais sollicités ».

Autrement dit, il s’agit là d’activités et de faits frauduleux proposant de faux investissements dans les places de parking. C’est à dire que les escrocs usurpent l’identité numérique d’Indigo par l’intermédiaire de courriels ou de contrats.

En complément de sa procédure extrajudiciaire UDRP remportée, INDIGO a mené une action en contrefaçon de sa marque et pour usurpation d’identité numérique.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Contrefaçon de tongs Havaianas

Un réseau de contrefaçon de tongs Havainas a sévit sur internet. Les fausses sandales ont été vendues via quatre noms de domaine cybersquattés.


Étiquettes :

Contrefaçon de vêtements BA&SH

La marque de vêtements pour femme BA&SH récupère juridiquement un nom de domaine cybersquatté pour vendre de la contrefaçon. BA&SH est une société française de prêt-à-porter féminin et d’accessoires de mode. L’entreprise détient plusieurs marques enregistrées. BA&SH est propriétaire d’une marque française enregistrée à l’INPI le 1er août 2006. Elle a aussi une marque européenne […]


Étiquettes :

Usurpation de l’identité de VEOLIA

Un nom de domaine typosquatté a été utilisé dans le cadre d’une usurpation de l’identité de Veolia. Des mails émanant de l’adresse squattée ont réclamé le paiement de sommes indues.


Étiquettes :

Share via
Copy link
Powered by Social Snap