Un site de contrefaçon de chaussures récupéré par PUMA

Publié le lundi 28 décembre 2020 par Jean-François POUSSARD

La marque de sport remporte une procédure extrajudiciaire « UDRP » contre un site de vente de contrefaçon de chaussures Puma.

La marque allemande PUMA est actuellement connue dans le monde entier dans le commerce des chaussures de sport et d’autres produits connexes.

Ses articles sont portés par des consommateurs de tout âge et de toutes classes sociales. En ce sens, les clients de la marque l’utilisent aussi bien à domicile que pour aller travailler en coworking ou bien pour sortir au restaurant.

Depuis 1981, l’entreprise allemande est la propriétaire de la marque PUMA. Elle l’a notamment enregistrée dans le monde entier pour différents produits et services dans différentes classes. La marque est, entre autres, protégée dans la classe 25 de la classification de Nice, qui couvre les chaussures de sport.

Mentionnons que les chaussures représentent la moitié du chiffre d’affaires de la marque au félin bondissant.

En conséquence de ce succès, l’équipement sportif est une cible de choix pour les contrefacteurs. Par exemple, un pirate a enregistré le nom de domaine litigieux <jppumasales.com> le 1er février 2020.

Une boutique de contrefaçon de chaussures PUMA

Le site internet associé au nom de domaine cybersquatté propose des chaussures de sport et d’autres faux produits connexes présentés sous la marque PUMA.

Le site web en japonais est une boutique en ligne de contrefaçon de chaussures PUMA.

Le terme « puma » inclus dans le nom de domaine litigieux <jppumasales.com> est identique à la marque.

Les deux lettres « jp » sont utilisées dans le nom de domaine comme identifiant le code pays du Japon. Dans cette optique, « jp » pourrait être compris comme une version locale du site de la marque. Enfin, le mot anglais « sales » signifie « ventes » en français.

Il correspond à l’objectif de ce site de contrefaçon PUMA à savoir vendre de fausses chaussures.

Une surveillance de la marque PUMA parmi les nouveaux dépôts de noms de domaine permet de détecter ce type d’enregistrement.

Dès lors, la marque peut défendre ses titres de propriété industrielle et engager des procédures de récupération de type « UDRP ».

Ici, le contrefacteur vend des faux produits et utilise la marque de manière illégale. Il s’agit de toute évidence d’un usage de mauvaise foi. Dans ces conditions, la société allemande obtient le transfert du nom de domaine litigieux.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Contrefaçon masque EASYBREATH de Decathlon

Decathlon remporte une procédure extrajudiciaire UDRP contre sept noms de domaine vendant des modèles de contrefaçon de son célèbre masque EASYBREATH. Decathlon est une grande entreprise française spécialisée dans l’invention, la fabrication et la vente au détail d’articles de sport et de loisirs. La société a été créée en mars 1980. Il faut souligner que […]


Vente de contrefaçon de chaussures Skechers

Skechers récupère en procédure extrajudiciaire UDRP un nom de domaine utilisé pour la vente de contrefaçon des chaussures de sa marque.


Étiquettes : ,

Des fausses sandales Birkenstock vendues sur un site contrefait

De fausses sandales Birkenstock ont été vendues sur un site web accessible via un nom de domaine cybersquattant la marque allemande de chaussures.


Étiquettes : ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap