phishing jacquemus

Un nom de domaine typosquatté utilisé pour un phishing visant Jacquemus

Publié le mercredi 04 octobre 2023 par Jean-François POUSSARD

La marque de mode française Jacquemus a rencontré un cas de phishing via un nom de domaine typosquatté.

L’entreprise de mode française vend ses produits sous la marque JACQUEMUS. A cet égard, elle est titulaire des enregistrements de marque JACQUEMUS notamment en France (2013) mais aussi à l’international (2019).

De plus, la marque JACQUEMUS est bien connue dans l’industrie de la mode.

La société a aussi enregistré en 2010 le nom de domaine <jacquemus.com>, qui est son site officiel de vente de ses produits.

Néanmoins, un fraudeur a déposé le nom de domaine litigieux <jacquemuss.com> le 25 janvier 2022. Le nom de domaine cybersquatté intègre la marque JACQUEMUS en y ajoutant la lettre « s ». Il s’agit d’un cas flagrant de typosquatting, avec le simple ajout d’une lettre associée à la marque.

Une surveillance de marque parmi les nouveaux dépôts de noms de domaine permet de détecter ces enregistrements potentiellement malveillants.

Dans ce cas, une adresse e-mail créée est liée au nom de domaine litigieux. A ce titre, il est utilisé à des fins de phishing car de fausses factures ont été envoyées aux clients de Jacquemus.

Un phishing pour envoyer de fausses factures aux clients de Jacquemus

Dans ces conditions, la marque a engagé une procédure extrajudiciaire « UDRP » numéro D2022-1396 devant l’OMPI.

En effet, un serveur de messagerie est attaché au nom de domaine litigieux. Cela indique que le titulaire peut avoir des projets de phishing ou d’escroqueries.

C’est d’ailleurs le cas car le nom de domaine a été utilisé à des fins de phishing en envoyant de fausses factures aux clients de la marque.

Ainsi, il existe des preuves suffisantes pour démontrer un enregistrement et une utilisation de mauvaise foi.

En effet, :

  1. Le nom de domaine litigieux représente un cas de typosquatting, qui peut être une indication de mauvaise foi.

  2. Le cybersquatteur connaissait la marque JACQUEMUS car il s’agit d’une marque bien connue.

  3. Une lettre de mise en demeure a été envoyée par la marque, à laquelle aucune réponse n’a été reçue.

  4. Le recours à un service de whois privé, dans ces circonstances, est une indication supplémentaire de mauvaise foi.

  5. Le cybersquatteur a usurpé l’identité de l’un des employés de Jacquemus pour enregistrer le nom de domaine litigieux

  6. Le fraudeur n’a ajouté qu’une seule lettre à la marque afin de semer la confusion chez les internautes et de profiter de fautes de frappe.

Ce n’est pas la première fois que Jacquemus utilise la procédure extrajudiciaire « UDRP » pour régler un litige de nom de domaine. En 2021, la marque a notamment remporté une décision contre un site de contrefaçon de sacs Jacquemus.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

soldes weekday

Une fausse boutique de soldes Weekday fermée par H&M

Le groupe H&M obtient la fermeture d’un site web de faux soldes reprenant sa marque Weekday. Le nom de domaine hébergeant le faux site est .


Étiquettes : , ,

faux site crédit mutuel

Un faux site Crédit Mutuel accessible via un nom de domaine typosquatté

Un faux site Crédit Mutuel a proposé des services financiers en ligne, notamment des services bancaires, tout en essayant de se faire passer pour la banque.


Étiquettes :

copies cache-cache

La marque Cache-Cache ne joue plus avec les copies de son site web

Des copies du site de la marque de prêt-à-porter Cache-Cache se sont multipliées ces derniers mois. La marque siffle la fin de partie de cache-cache contre ces faux sites internet. Cache-Cache est une société française dont le siège social est à Saint-Malo en France. Elle fabrique et vend des vêtements pour femmes. L’entreprise est la […]


Étiquettes : ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap