Contrefaçon fausses Skechers Portugal

Vente de contrefaçon de chaussures Skechers

Publié le dimanche 15 novembre 2020 par Jean-François POUSSARD

Skechers récupère en procédure extrajudiciaire UDRP un nom de domaine utilisé pour la vente de contrefaçon des chaussures de sa marque.

Pour commencer, rappelons que Skechers est une société spécialisée dans la confection de chaussures. Fondée 1992 en Californie, elle a d’abord été spécialisée dans les bottes et les chaussures de skateboard. Par la suite, Skechers est devenue un généraliste dans le domaine de la chaussure de sport.

A l’heure actuelle, la marque vend des chaussures pour les femmes, hommes et enfants de tout âge. Son site internet permet d’acheter des chaussures de sport, bottes ou des sandales. Les clients de la marque peuvent porter ses chaussures aussi bien pour de la randonnée en montagne que pour rester en home office.

Quoiqu’il en soit, Skechers U.S.A. possède des enregistrements pour sa marque SKECHERS, protégée, entre autres, aux États-Unis et au Portugal. L’entreprise a d’ores et déjà effectué une première utilisation de sa marque aux États-Unis dès 1993.

Le Portugal visé pour vendre de la contrefaçon de chaussures SKECHERS

Dans le litige <lojaskechersportugal.com> FA2007001904821, l’achat du nom de domaine a eu lieu en 2020 soit après les enregistrements de la marque.

Le nom de domaine litigieux contient la marque dans son intégralité et les termes génériques « loja » et « Portugal ». Plus précisément, le terme « loja » signifie boutique en portugais.

Les noms de domaine de sites de contrefaçon contiennent souvent la marque associée à des termes descriptifs ou géographiques. Dans la lutte anti-contrefaçon, les marques utilisent des surveillances noms de domaine pour détecter de nouveaux dépôts litigieux.

Lorsqu’un nom suspect est détecté, il est recommandé de mettre en place une surveillance spécifique sur le nom de domaine de type SecURL. Ainsi, l’utilisateur de cette veille est alerté en cas d’activation d’un site de contrefaçon.

Dans ce cas, le site web attaché au nom de domaine a été activé pour proposer des chaussures suspectées de contrefaçon.

La vente de contrefaçon de chaussures SKECHERS prétendant être celles du plaignant montre que le contrefacteur connait sa victime. Ce dépôt de nom de domaine n’est pas légitime puisque les internautes sont dupés. En conséquence, il s’agit d’un enregistrement et d’une utilisation de mauvaise foi d’après la plaidoirie.

La marque SKECHERS obtient le transfert du nom de domaine cybersquatté en procédure extrajudiciaire UDRP.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Hameçonnage Espace Client AXA

L’espace client d’AXA copié pour une campagne de phishing

Un stratagème sophistiqué de phishing a attaqué l’espace client d’AXA. Les fraudeurs ont copié l’extranet client de l’assureur pour transférer de l’argent volé à leurs victimes.


Étiquettes : ,

fausses havaianas soldes

De fausses soldes Havaianas

De fausses soldes de la marque de tongs Havaianas ont proposé à des tarifs réduits des sandales contrefaites sur un réseau de 10 sites contrefaits.


Étiquettes : ,

Typosquatting nom de domaine usurpation identité VEOLIA

Usurpation de l’identité de VEOLIA

Un nom de domaine typosquatté a été utilisé dans le cadre d’une usurpation de l’identité de Veolia. Des mails émanant de l’adresse squattée ont réclamé le paiement de sommes indues.


Étiquettes :

Share via
Copy link
Powered by Social Snap