A.P.C. Atelier de Production et de Création

Quand A.P.C. (Atelier de Production et de Création) est contrefait

Publié le jeudi 25 janvier 2024 par Jean-François POUSSARD

La marque de prêt-à-porter française A.P.C., alias Atelier de Production et de Création, remporte une action anti-contrefaçon contre un nom de domaine, la cybersquattant.

L’ Atelier de Production et de Création est une société constituée en France. Elle propose des produits de mode sous la marque A.P.C. Le terme « A.P.C. » signifie « Atelier de Production et de Création », abréviation du nom de l’entreprise.

La marque A.P.C. est une célèbre marque de mode française créée en 1987 par Jean Touitou. L’entreprise possède plus de 80 magasins en propre à Paris, New York, Los Angeles, Londres, Sydney, Hong Kong, Chine, Berlin, Copenhague et Tokyo. Elle est aussi présente dans 300 points de vente dans des magasins multimarques.

La société française a protégé la marque A.P.C. dans plusieurs juridictions à travers le monde. Elle détient notamment une marque internationale enregistrée en 2011.

A.P.C. (Atelier de Production et de Création) est une marque connue et largement utilisée depuis de nombreuses années. Elle l’est principalement dans le domaine de la mode, de la vente de vêtements, de sacs, d’accessoires et d’objets mode.

L’entreprise exploite son site web situé à l’adresse « www. apc.fr » déposé en 1996. A cet égard, la boutique officielle d’A.P.C. présente ses produits, vêtements, objets, collaborations et services.

Pourtant, un contrefacteur chinois a enregistré le nom de domaine litigieux <storeapc.com> le 16 novembre 2021. Il l’utilise pour un site qui reproduit l’apparence et la convivialité du site de la marque. Il prétend alors vendre les produits sous la marque A.P.C. à des prix très réduits.

Dans ces conditions, A.P.C. (Atelier de Production et de Création) a engagé une procédure extrajudiciaire « UDRP » numéro D2022-3877 auprès de l’OMPI.

Des vêtements A.P.C. (Atelier de Production et de Création) annoncés à moins 90 % !

Les marques A.P.C. été enregistrées bien avant que le nom de domaine litigieux ne soit déposé par le cybersquatteur. En conséquence, il ne fait aucun doute que ce dernier connaissait ou aurait dû connaître l’existence des marques de l’Atelier de Production et de Création.

Le nom de domaine contesté ressemble, au point de prêter à confusion, à A.P.C. Il la reproduit dans son intégralité sans les points avec l’ajout du terme « store ». Cet ajout n’empêche pas de conclure à une similitude prêtant à confusion.

Le mot « store » est d’ailleurs fréquemment ajoutée à une marque contrefaite dans l’écriture de noms de domaine hébergeant des sites de contrefaçon de vêtements.

Le nom de domaine litigieux est utilisé pour vendre des produits contrefaits. En effet, les prix des vêtements sont commercialisés à des tarifs 90 % moins chers que ceux des produits authentiques.

Dans ce cas, les marchandises sont proposées à des prix considérablement réduits. Cela confirme ainsi que le contrefacteur exerce des activités illégales.

Enfin, la fausse boutique en ligne est similaire à celle de A.P.C. (Atelier de Production et de Création). En conséquence, un tel comportement est une preuve de mauvaise foi.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

faux bon achat lidl

L’arnaque au faux bon d’achat Lidl

Un faux site promet un bon d’achat Lidl de 500 euros qui s’avère être un faux. L’enseigne de supermarché engage une procédure UDRP contre le nom de domaine hébergeant le faux site.


Étiquettes :

usurpation d’identité magasins U

Un escroc usurpe l’identité des magasins U pour frauder leurs fournisseurs

Un nom de domaine cybersquatté a été utilisé lors d’une usurpation d’identité visant les magasins U. La Coopérative U Enseigne remporte une procédure extrajudiciaire « UDRP » suite à cet abus. Le nom de domaine <systeme-u-coop.com> a été utilisé pour envoyer des e-mails frauduleux se faisant passer pour les magasins U en vue de frauder […]


Étiquettes :

Kimes Ranch

Contrefaçon de la marque de vêtements western Kimes Ranch

Kimes Ranch, la marque américaine de vêtements western, remporte une procédure extrajudiciaire « UDRP » contre un nom de domaine hébergeant un site de contrefaçon.


Étiquettes : ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap