verres joyjolt

Les verres JoyJolt contrefaits sur internet

Publié le mercredi 20 mars 2024 par Jean-François POUSSARD

La marque de verres JoyJolt remporte une procédure extrajudiciaire « UDRP » contre un nom de domaine utilisé pour un faux site web.

L’histoire de la marque de verres JoyJolt débute en 2014. Martin et Joel Mittelman cherchent alors à trouver des verres à shot contemporains de haute qualité à un prix abordable. Ne trouvant pas ce qu’ils cherchent, les frères ont créé leur propre verrerie. Ils ont alors commencé à produire une gamme de verres à shot de style italien. Leur production innovante a rapidement gagné en popularité et c’est ainsi que JoyJolt est né.

Depuis lors, JoyJolt a une gamme diversifiée de verrerie, de verres et d’articles de bar contemporains de haute qualité.

L’entreprise familiale a son siège à Brooklyn, New York. Désormais, l’entreprise américaine commercialise et vend de la verrerie et d’autres ustensiles de cuisine sous la marque JOYJOLT. La société possède un certain nombre de marques JOYJOLT enregistrées, notamment aux Etats-Unis.

Néanmoins, un cybersquatteur a enregistré le nom de domaine litigieux <joyjoltstore.shop> le 24 juin 2022. Le site web associé au nom de domaine litigieux affiche de la verrerie et d’autres produits à vendre qui sont décrits comme étant des produits JOYJOLT.

Un « fake shop » copiant le site officiel des verres JoyJolt

De plus, le faux site de verres JoyJolt a largement copié le site officiel de la marque sans son autorisation.

En conséquence, la marque a engagé une procédure extrajudiciaire « UDRP » numéro D2022-4700 auprès de l’OMPI.

En effet, la nature du nom de domaine litigieux et son utilisation pour vendre des produits non autorisés étiquetés comme des produits JOYJOLT comportent un risque d’affiliation implicite avec l’entreprise.

D’ailleurs, le nom de domaine litigieux intègre entièrement la marque. A ce titre, l’ajout du mot « store » suggère une boutique en ligne qui vend légalement des produits JOYJOLT. Enfin, l’utilisation du nTLD « .shop » tend à étayer la conclusion selon laquelle le contrefacteur a obtenu le nom de domaine pour profiter de la marque JoyJolt.

De plus, le fraudeur a tenté de dissimuler son identité en fournissant de fausses informations de contact. La vérification du registraire a révélé des informations sur le titulaire du nom de domaine litigieux indiquant une adresse dans la province d’Anhui, en Chine. Pourtant, le pays mentionné dans le whois précise également les États-Unis. Il s’agit d’une contradiction supplémentaire qui renforce la mauvaise foi du titulaire.

Ce n’est pas la première fois qu’une marque de verrerie rencontre un site de contrefaçon sur internet. Faux.fr a déjà traité d’une affaire visant la manufacture de cristal Baccarat.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

Faux recruteurs club football

Arnaque aux faux recruteurs de club de football

Une arnaque se répand dans le monde du football : des faux recruteurs usurpent l’identité de clubs pour soutirer de l’argent aux apprentis footballeurs.


Étiquettes :

sacs à main JACQUEMUS

De faux sacs à main JACQUEMUS vendus sur des sites de contrefaçon

La marque de mode française JACQUEMUS remporte une action anti-contrefaçon « UDRP » contre deux noms de domaine vendant de faux sacs à main.La marque de mode française JACQUEMUS remporte une action anti-contrefaçon « UDRP » contre deux noms de domaine vendant de faux sacs à main.


Étiquettes : ,

Faux remboursement impôts

Gare à l’arnaque au faux remboursement des impôts

De faux mails diffusent une arnaque au remboursement d’impôts. Cette escroquerie usurpe l’identité de la Direction générale des Finances publiques (DGFiP). L’arnaque au remboursement d’impôt commence par la réception d’un mail frauduleux. Il se présente avec comme le sujet « Votre remboursement » dans l’objet de l’email. Le contenu du message est le suivant : Bonjour, […]


Étiquettes : ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap