arnaque vente arme à feu

Smith & Wesson dézingue les sites d’arnaque de vente d’arme à feu

Publié le lundi 12 juin 2023 par Jean-François POUSSARD

L’arnaque à la vente d’arme à feu sur internet se répand de plus en plus via de faux sites web. Smith & Wesson vient de remporter trois affaires distinctes contre un stratagème de phishing presque identique.

Smith & Wesson Inc. est un important fabricant américain d’armes à feu. La société est propriétaire de la marque SMITH & WESSON enregistrée, entre autres, aux États-Unis. Elle est protégée pour des armes à feu avec une première utilisation dans le commerce enregistrée en 1852.

L’entreprise a établi des droits sur SMITH & WESSON par l’enregistrement de la marque auprès de l’USPTO (par exemple avec une marque de 1914). Les marques sont enregistrées dans plus de 70 pays à travers le monde.

De nos jours, Smith & Wesson est l’un des principaux fabricants d’armes à feu au monde depuis plus d’un siècle. Son chiffre d’affaires est de 678 millions de dollars de ventes en 2022. La firme investit de manière significative dans la publicité, le marketing et la promotion de ses produits SMITH & WESSON et S&W. Ils sont ainsi présentés dans d’innombrables articles de presse, critiques de produits, films et émissions de télévision. Ces armes à feu sont largement reconnues par le public.

Un fraudeur a pourtant enregistré le nom de domaine <wessonfirearmsusa.com>. Smith & Wesson a réagi en engageant une procédure extrajudiciaire « UDRP » numéro FA2210002015835 auprès du centre d’arbitrage FORUM.

Arnaque à la vente d’arme feu : payé mais jamais livré

Le nom de domaine est pratiquement identique et similaire à la marque. Il incorpore un composant dominant de la marque SMITH & WESSON, puis ajoute les termes « firearms » et « usa ».

De plus, le titulaire n’utilise pas le nom de domaine pour une offre de bonne foi de biens ou de services ou pour une utilisation légitime non commerciale ou équitable. Au lieu de cela, le nom de domaine héberge un site qui est utilisé par le fraudeur pour le faire passer pour affilié à Smith & Wesson.

Le site présente la marque SMITH & WESSON et des images protégées par le droit d’auteur. Il prétend alors vendre des armes à feu SMITH & WESSON.

Il utilise le nom de domaine pour mener un stratagème de phishing.

L’escroc a enregistré et utilise <wessonfirearmsusa.com> de mauvaise foi. L’intimé a enregistré le nom de domaine en cause afin de se faire passer pour Smith & Wesson et détourner les clients à des fins commerciales.

arnaque à la vente d'armes à feu Smith & Wesson

phishing vente armes à feu Smith & Wesson

Il trompe ainsi les clients potentiels en leur faisant croire qu’il existe une affiliation avec la marque. Le stratagème du fraudeur vise probablement en fin de compte à voler les informations personnelles et/ou l’argent des internautes.

La marque a rencontré un cas similaire pour <stocksmith-wessonusa.com> dans le litige FA2303002038362. Le nom de domaine litigieux a été enregistré le 29 novembre 2021.

Il est identique ou similaire à la marque SMITH & WESSON. En effet, il ajoute simplement les termes génériques « stock » et « usa », un trait d’union.

Dans ce cas, le site affiche les photos et le texte protégés par le droit d’auteur de Smith & Wesson ainsi que les marques de cette dernière.

Le fraudeur tente aussi de se faire passer pour Smith & Wesson ou un revendeur agréé.

Une arnaque courante à la vente d’arme à feu

Il a enregistré et utilise le nom de domaine litigieux de mauvaise foi. En effet, il exploite le nom de domaine pour une escroquerie illégale. Il accepte des commandes mais en ne livrant aucune marchandise.

En outre, le prétendu magasin n’accepte que les méthodes de paiement non traditionnelles comme la cryptomonnaie. Cela rend les remboursements difficiles, voire impossibles, à recevoir lorsque les marchandises ne sont pas livrées comme promis. C’est devenu une arnaque courante impliquant la vente d’armes à feu.

Enfin, Smith & Wesson a aussi gagné une autre procédure contre <smith-wessongunshop.com>, litige numéro FA2208002010544.

arnaque vente arme à feu Smith & Wesson

faux site de vente arme à feu Smith & Wesson

Le nom de domaine enregistré en 2021 ressemble de manière confuse à la marque SMITH & WESSON. Il omet simplement son esperluette en ajoutant un trait d’union. Le terme générique « shopgun » soit « magasin d’armes » est ajouté.

Le site propose de la vente d’armes à feu en utilisant la marque SMITH & WESSON dans sa police officielle. Le matériel mis en avant comprend des photographies du site officiel de Smith & Wesson sans son autorisation.

Il ne s’agit pas d’une offre de bonne foi de biens ou de services, mais d’un détournement d’internautes à des fins commerciales et de perturbation des activités de Smith & Wesson. Dans ce litige aussi, il est probable qu’aucun produit ne soit envoyé pour toute somme d’argent envoyée par un internaute au fraudeur.

Ce genre d’arnaques à la vente d’armes à feu se diffuse de plus de plus. Faux.fr a déjà narré des affaires similaires impliquant d’autres marques d’armes à feu comme HENRY, GLOCK, MARLIN ou RUGER.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

fausse annonce d’emploi

Une fausse annonce d’emploi demande de l’argent avant d’être embauché !

Une fausse annonce d’emploi a été utilisée dans une arnaque à l’embauche. L’escroc a demandé à ses victimes de payer des frais lors du processus de recrutement.


Étiquettes :

Hameçonnage Banque CIC Cybersquatting Nom Domaine

Un site de phishing s’attaque à la banque CIC

Un nom de domaine cybersquatté a imité le site web du Crédit Industriel et Commercial pour créer un site de phishing contre la banque du CIC. En matière de phishing bancaire, il faut se méfier des apparences. Un utilisateur innocent peut rapidement se faire hacker ses données personnelles s’il n’est pas assez méfiant. Dans le […]


Étiquettes : ,

Usurpation Identité Email Faux Paiement Colas

Une fausse preuve de virement convainc une entreprise de livrer de la marchandise

Une fausse preuve de virement bancaire a convaincu un fournisseur de Colas de livrer des marchandises à un escroc. L’escroquerie à la livraison de marchandises a été réalisée via un nom de domaine cybersquattant l’entreprise de travaux publics Colas.


Étiquettes :

Share via
Copy link
Powered by Social Snap