Faux mail de remboursement des impôts en raison du Covid

Publié le avril 28, 2020

Un phishing basé sur un faux mail de remboursement de vos impôts circule. Il justifie cette fausse promesse de remboursement en raison du COVID.

La Direction générale des finances publiques (DGFIP) a émis une alerte de cybersécurité à cause de sa surveillance. En effet, la DGFIP a constaté une recrudescence de faux messages des impôts liés à la crise du Coronavirus.

Durant plusieurs semaines, une grande partie de la population mondiale a été confinée en raison du Covid19. L’emploi de soft à distance (exemple : asp) avec des « password » sécurisés a permis à de nombreuses personnes de travailler en home office. Les sorties dans les bars à vins avec les collègues après une journée passée en salle de réunion ou dans un coworking n’était plus possibles.

Les cybercriminels n’ont pas chômé non plus.

A mesure que la COVID s’est propagée, les arnaques se sont multipliées sur internet.

Des contribuables en âge de payer des impôts ont reçu des courriels prétendument envoyés de la Direction générale des finances publiques. Les escrocs ont utilisé le prétexte du Coronavirus pour faire croire à leurs cibles qu’ils aillaient bénéficier d’un remboursement. Plus précisément, l’arnaque promet 498,87 € en guise de dédommagement pour le confinement, soit de près de 500 € de remboursement d’impôt.

Coronavirus : Arnaque au faux mail remboursement d’impôts

Afin d’obtenir votre remboursement, le faux mail invite les personnes trompées à cliquer sur un lien.

Dans la mesure où vous cliquiez, le faux site web vous demandait alors vos données personnelles et votre numéro de carte bancaire.

En réalité, ce faux mail de remboursement d’impôts lié au Covid est une arnaque classique de phishing « pour vous voler vos infos d’identité et bancaires » d’après la DGFIP.

Pour rappel, l’administration fiscale ne demande jamais ce genre d’informations, ni pour un remboursement, ni pour un paiement d’impôt.

En matière de phishing, il est important de toujours vérifiez l’adresse électronique de l’expéditeur du faux mail. Les courriers électroniques de la Direction générale des finances publiques utilisent des adresses mails du type @dgfip.finances.gouv.fr.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.

Un autre article ?

Des noms de domaine en .ONLINE pour vendre des contrefaçons Brooks

La société étasunienne BROOKS SPORTS récupère en procédure extrajudiciaire UDRP quatre noms de domaine cybersquattant sa marque qui proposent des baskets contrefaites.


Étiquettes :

Une fausse loterie Facebook utilisée pour une campagne de phishing

Un site de phishing est récupéré par le réseau social Facebook. Il a été accessible via un nom de domaine squatté contenant FB exploité pour une fausse loterie. En tout premier lieu, rappelons que Facebook est le principal fournisseur mondial de réseaux sociaux. Fondée en 2004, Facebook permet aux internautes de se connecter avec leurs […]


Étiquettes :

Vente de cigarettes électroniques JUUL non autorisées

Le National Arbitration Forum a rendu une décision dans un litige de cybersquatting de noms de domaine. Le nom de domaine vendait de la contrefaçon de cigarettes électroniques JUUL. Le plaignant est la société américaine JUUL Labs. L’entreprise a une activité de vente de vaporisateurs de cigarettes électroniques avec ses accessoires. Le requérant détient un […]


Étiquettes :

Share via
Copy link
Powered by Social Snap