usurpation d’identité magasins U

Un escroc usurpe l’identité des magasins U pour frauder leurs fournisseurs

Publié le mercredi 21 septembre 2022 par Jean-François POUSSARD

Un nom de domaine cybersquatté a été utilisé lors d’une usurpation d’identité visant les magasins U. La Coopérative U Enseigne remporte une procédure extrajudiciaire « UDRP » suite à cet abus.

Le nom de domaine <systeme-u-coop.com> a été utilisé pour envoyer des e-mails frauduleux se faisant passer pour les magasins U en vue de frauder leurs véritables fournisseurs.

La coopérative française compte plusieurs centaines de membres. Elle est propriétaire de plusieurs marques de commerce. Elle détient notamment une marque française LE SYSTEME U depuis 1983.

Le groupe est également propriétaire de plusieurs noms de domaine reflétant sa marque dont <systeme‑u.fr>.

L’adresse <systeme-u-coop.com> a été enregistrée le 14 septembre 2021. Le nom de domaine prête à confusion avec la marque LE SYSTEME U sur laquelle la coopérative a des droits. En effet, le nom de domaine incorpore l’élément dominant de la marque LE SYSTEME U avec l’omission du terme « le ». Il ajoute ensuite un trait d’union « – » et le terme « coop ». Malgré ces éléments, cela n’empêche pas le risque de confusion entre le nom de domaine et la marque.

De plus, les données d’enregistrement whois sont incorrectes. A ce titre, cela est un indice supplémentaire de mauvaise foi de la part de l’escroc.

Des mails utilisés lors de l’usurpation d’identité des magasins U

L’utilisation du nom de domaine facilite des activités frauduleuses. Plus précisément, se faire passer pour la coopérative ne peut pas être considérée comme de bonne foi, légitime ou équitable.

La coopérative a d’ailleurs fourni des preuves. Ces dernières montrent que le nom de domaine a été utilisé pour envoyer des courriels frauduleux se faisant passer pour elle.

L’objectif de l’usurpation d’identité des magasins U ? Frauder les véritables fournisseurs de la coopérative.

Le nom de domaine reproduit la partie dominante de la marque LE SYSTEME U. Cela ne peut pas être une coïncidence compte tenu de l’ensemble des circonstances de la présente affaire comprenant :

(i) le fonds de commerce et la réputation de la marque LE SYSTEME U en France. Pour rappel, le titulaire du nom de domaine est sur le territoire français ;

(ii) le fait que l’enregistrement du nom de domaine est relativement récemment. C’est à dire, de nombreuses années après l’enregistrement de la marque LE SYSTEME U et ;

(iii) le choix du terme « coop » (abréviation de « coopérative ») ajouté à « système-u- » dans le nom de domaine. Il vise clairement la marque et sa structure d’entreprise.

En tout état de cause, l’utilisation du nom de domaine pour envoyer des e-mails frauduleux se faisant passer pour les magasins U en vue d’escroquer ses véritables fournisseurs est une preuve très convaincante et claire d’une utilisation de mauvaise foi

En conséquence, la marque représentée par le cabinet PLASSERAUD IP, obtient le transfert du nom de domaine litigieux. Ainsi, elle remporte la procédure UDRP D2021-4122.


À propos de Faux.fr par Solidnames

FAUX.FR est un vrai site d’informations de SOLIDNAMES, société spécialisée dans les noms de domaine internet.

FAUX.FR est un site web d’actualité traitant de faux sites web vendant de la contrefaçon et de faux mails utilisés pour du phishing.

 

SOLIDNAMES, Surveillance, Rachat et Achat Noms Domaine Internet

 

SOLIDNAMES propose des services de surveillance de marque, de rachat et de gestion de noms de domaine.

SOLIDNAMES est un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC pour l’achat de nom de domaine.

La société SOLIDNAMES a été créée par Anthony DON et Jean-François POUSSARD. L’entreprise évolue dans le coworking SOLIDPLACES à Bordeaux.

SOLIDNAMES et ses noms de prestations Brand Alert et SecURL sont des marques enregistrées, protégées et surveillées 😊.


Un autre article ?

hameçonnage cabinet avocats

Une tentative d’escroquerie par hameçonnage vise un cabinet d’avocats

Le cabinet d’avocats d’affaires international Linklaters a été visé par une tentative d’escroquerie par phishing. Cet hameçonnage a été réalisé via un typosquatting de nom de domaine.


Étiquettes : ,

Vente Contrefaçon Accessoires BMW

Contrefaçon d’accessoires BMW

La firme automobile allemande fait fermer un site web de vente de contrefaçon d’accessoires de sa marque BMW. Le nom de domaine bmwdecals.com a commercialisé de fausses décalcomanies, de faux enjoliveurs ou porte-clés à l’effigie de BMW.


Étiquettes :

Sac Fendi contrefaçon

Faux sac Fendi à vendre à un prix irréaliste sur un site web contrefait

Un nom de domaine cybersquatté a vendu de faux sacs de la marque FENDI à des prix trop bas pour être vrais. La marque engage une UDRP contre ce faux site.


Étiquettes : ,

Share via
Copy link
Powered by Social Snap